• ZOÉ BORBORYGME

    Episode 120

              Résumé des chapitres précédents : Seule contre soixante divas assoiffées de sang, Zoé ne fait pas le poids. Tant pis pour les quarante kilos de diamants qui lui reviennent de droit. Elle ne tient pas à être dépecée vive comme le malheureux Branquenstein !

     

             Ainsi notre héroïne, aussi pauvre qu’avant, reprit-elle son labeur à la BNS, en bénissant le ciel d’être toujours vivante.

             « Après tout, se répétait-elle, avec son optimisme naturel, de quoi me plaindrais-je ? Le péril extraterrestre est définitivement écarté, j’ai recouvré ma liberté et retrouvé Asia Li-Li, mon job et mes patients. N’est-ce point là la vraie richesse ? »

             Bref, elle ne pensait plus à la fortune qui lui était passée sous le nez, quand un matin...

             Zoé écoutait rarement France info. Pourquoi, ce jour-là, avait-elle allumé la radio pendant son petit déjeuner ? Une sorte d’intuition, peut-être ?

             Carnet rose, annonçait le présentateur. A plus de quatre-vingts printemps, l’émir Ibn-el-Zarzour, prince du Qatar, est papa pour la première fois. Sa favorite, la jeune princesse Aïcha, vient de lui donner un fils. Rappelons qu’en l’absence d’autres héritiers, l’enfant, au décès de son père, héritera des principales ressources pétrolifères du Moyen-Orient.

             Bien qu’en soi, la nouvelle fût plutôt réjouissante, une sonnette d’alarme retentit dans la tête de Zoé. Et, l’espace d’un éclair, une scène lui revint en mémoire : celle de Chouchou, l’organe en proue, poursuivant la princesse autour de la piscine. En frissonnant, elle effectua un rapide calcul. La chose avait eu lieu neuf mois auparavant, quasiment jour pour jour...

             — Bon sang ! frémit-elle. Il a réussi !

             Chouchou n’avait pas seulement tenté de violer Aïcha, il y était arrivé. Et il l’avait même fécondée...

                                                                                                                               (A suivre)

     

     

    « CONTES À VOMIR DEBOUT 6MON ANGE S'EST ENVOLÉ... »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Janvier 2013 à 09:18
    Benoît Barvin
    Ouf! Je savais que, tel Fantomas, Chouchou avait plus d'un tour dans... heu... ses sacs? Voilà que je Castor Tillonise, moi! Ce n'est certes pas une maladie honteuse, mais je prends une place qui lui est due... Alleï, je vais chercher ma totote et écouter la suite des z'aventures de la Zoé que j'aime dans... Oh, non! Dans deux jours! C'est trop long!!!
    2
    Mercredi 2 Janvier 2013 à 13:25
    Castor tillon
    Pas de problème, Benoît, aucune place ne m'est due, sinon au zoo. Allez, on va faire un petit duo :

    Ce Chouchou a la bite qui rebondit, damned. On va pas râler, du coup c'est reparti pour une série d'aventures extravagantes et rigolotes. Chouette.
    3
    Mercredi 2 Janvier 2013 à 15:53
    Castor tillon
    Mince, on a cloué le bec à Gudule.
    4
    Mercredi 2 Janvier 2013 à 15:53
    Castor tillon
    Gudule ?!?
    5
    Mercredi 2 Janvier 2013 à 15:53
    Castor tillon
    Mais relevez-là, quelqu'un !
    6
    Mercredi 2 Janvier 2013 à 15:54
    Castor tillon
    Et poussez-vous, vous l'empêchez de respirer.
    7
    Mercredi 2 Janvier 2013 à 16:04
    Castor tillon
    OK, les gars, laissez-là par terre. On va pas la frapper, en plus.
    8
    Mercredi 2 Janvier 2013 à 16:06
    Castor tillon
    Ben snif, alors. Zoé va nous manquer. Mais bon, c'est sa vie après tout.
    Merci, chère Gudule, pour ces malgré tout 120 (!) merveilleux épisodes !
    9
    Mercredi 2 Janvier 2013 à 16:49
    Castor tillon
    Ce blog a défié la fin du monde, et il survivra aux prochaines, na. On a de quoi relire pendant 500 jours, on va pas se plaindre. Quand je vois qu'il me faut un mois pour pondre un misérable texte...
    10
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:39
    gudule
    Euh...
    11
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:39
    gudule
    Non, mais c'est pas ça, mais... euh... comment te dire... faudrait que je puisse l'écrire en tout petit, genre je te le chuchote à l'oreille pour que personne entende, tu vois. Bon, allez j'avoue tout : après-demain, c'est le dernier épisode.
    Ah ! Non ! Pas frapper !
    12
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:39
    gudule
    Ben oui, quoi, c'est comme les solitudes : faut quand même que ça s'arrête un jour... Par contre, j'ai pas la queue d'une idée par quoi je vais remplacer tout ça. Les contes à vomir debout, j'en ai pas des flopées. Il va vraiment falloir que je trouve un truc. Et je suis pas très inspirée, en ce moment...
    13
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:39
    gudule
    Bof, ça, c'est juste une question d'habitude. Et de pêche, bien entendu ! Comme la pêche, je l'ai plus trop, ces temps-ci, c'est un handicap de taille. Faudrait que je tronçonne un roman en feuilleton, peut-être ? Je vais y réfléchir...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :