• vos gueules les mômes n°7

                             

                                       FASHION VICTIMES

     

             « T’as remarqué ? Tout le monde porte des keffiehs comme écharpes, cette année », dit le grand Lulu.

             Si j’ai remarqué ? Je m’en suis acheté un, pas plus tard qu’avant-hier !

             «  Faut bien être à la mode, je réponds.

    — Une mode pas trop con, pour une fois. Arborer ce foulard, c’est, quelque part, une marque de solidarité.

    — Solidarité, mon cul ! “Arborer ce foulard”, comme tu dis, c’est juste tendance, point barre !

    — Tttt, faut pas minimiser la valeur des symboles, même involontaires. Moi, ça me fait chaud au cœur de croiser des pro-palestiniens à chaque coin de rue. Surtout quand je repense aux treillis militaires de l’année dernière, qui déguisaient la moitié de la population en rambos ou en chasseurs ! Même les gens sympas ressemblaient à des fachos. C’était pathétique !

    — Tandis que cette année, même les fachos ressemblent à des gens sympas… »

    Lulu hoche songeusement la tête :

    «  Bien vu ! Comme quoi, il suffit de pas grand chose pour inverser la vapeur. Quand l’uniforme de la police a changé, au milieu des années 80, les mentalités ont suivi. Les flics ne se sentaient plus pisser. Avec leur nouvelle dégaine, ils sortaient tout droit d’une série télé américaine et agissaient en conséquence. Y a jamais eu autant de bavures. Mais remplace-moi leur attirail de fafs par une tenue à la Jean-Paul Gaultier, avec petit polo marin et pompon rouge, et tu verras leur arrogance se faire la malle ! Peut-être même qu’ils deviendront polis…»

    Bonjour le tableau ! J’éclate de rire :

    «  Un nez rouge et un chapeau de clown, ce serait encore mieux !

    — Non, ça, ce sont les attributs du Président de la République, rétorque gravement Lulu. Ils indiquent sa fonction, comme la couronne et le sceptre indiquaient celle des rois. »

    On sent qu’il en a gros sur la patate, pauvre grand ! Forcément : en tant qu’éducateur spécialisé, il est censé prôner les valeurs sacrées de la République !

    « Et là, c’est moi qui ai l’air d’un clown… » conclut-il amèrement. 

     

     

    « Vos gueules les mômes n°6vos gueules les mômes n°8 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :