• vos gueules les mômes n°37

     

                                 Un tarpé pour mémé 

     

             «  Comme d’hab’, la France est à la traîne... soupire mémé Georgette.

             — De quoi tu parles, mémé ?

             — De cannabis, mon enfant.

             — ?

             — Depuis le 7 février, les Allemands peuvent, sur ordonnance médicale, se procurer du cannabis thérapeutique en pharmacie. »

             J’ouvre des yeux ronds. 

             « Du chichon chez les pharmaciens ?! J’hallucine !

             — Ça traite efficacement de nombreuses maladies : sclérose en plaque, maladie d’Alzheimer, asthme, sida, entre autres... L’IACM (Association internationale pour le cannabis médical), basée en Allemagne, se bat depuis une dizaine d’années pour obtenir cette autorisation. C’est aujourd’hui chose faite.

                     — Se soigner avec du teuch... Ça alors, ça me troue le cul !

             — Oh, ce n’est pas nouveau !  La Californie a ouvert la voie en 1996, suivie par treize états, dont Washington et l’Alaska, puis par le Canada, les Pays-Bas, l’Espagne, la Finlande... En mars 2008, Obama déclarait  officiellement : « Je ne veux pas avoir un département de justice qui persécute et arrête des usagers de marijuana médicale. »

             — Wahou ! T’imagines Sarko sortant ce genre de truc ?

             — Pas vraiment, non. Chez nous, le sujet est toujours tabou. Les publications scientifiques n’abordent pas la question, on n’en débat pas à l’Assemblée, et la France est la grande absente, aux congrès sur les cannabinoïdes.

             — Comment font les malades, alors ?

             — Comme tout le monde : ils en achètent la peau du cul à un dealer ou ils ont leur propre culture — à leurs risques et périls.

             — Et si on les chope ?

             —  Ils l’ont dans le baba.

             —  Comme de vulgaires foncedés ?  

             — Genre... Au fait, t’aurais pas un pote qui pourrait me dépanner ? J’ai encore mes douleurs ! »

     

    « vos gueules les mômes n°36vos gueules les mômes n°38 »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 24 Mars 2016 à 14:32
    Tororo

    Ah! C'est pas tous les jours facile, la vie de mémé.

      • Vendredi 25 Mars 2016 à 04:29

        Ouais, mémé Georgette, elle a tout juste droit aux cannes. Sans binoïdes pour ses vieilles douleurs.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :