• vos gueules les mômes n°16

     

     

                                               Obscénités

     

    « Je me suis toujours demandé ce qu’on apprenait, à l’école de police, dit le grand Lulu. Maintenant, je le sais.

    Ah ? On apprend quoi ?

    — À mettre les doigts dans le cul. Si Brassens savait ça ! Lui qui chantait « Le nombril de la femme d’un flic », aujourd’hui, il chanterait  « Le fumet des doigts d’un flic » !

    Là, t’es carrément dégueulasse !

    — Désolé, mais l’exemple vient d’en-haut. En plus, Alliot-Marie et Rachida Dati approuvent ces méthodes. Elles seraient un peu revanchardes que ça ne m’étonnerait pas. Pour une fois que c’est un mec qui est victime d’une tournante !

     Tu parles de l’affaire de Filippis, je suppose ?

    —Je parle de tous les pauvres types à genoux, le froc sur les chevilles, qui se font humilier par une escouades d’abrutis hilares.

    T’as raison, je ne voudrais pas être à leur place !

    — Et tu ne connais pas la meilleure ? Pendant ce temps-là, la Justice française — dont la même Rachida est le plus beau fleuron ! — réclame mille euros d’amende à un chanteur punk pour « obscénité » parce qu’il s’est dépoilé sur scène. »

     Moi, ça me fait marrer. Lulu pas.

    « Et de vouloir foutre des môme de douze ans en taule, c’est pas obscène, peut-être ? explose-t-il.

    Euh…

    — Et la brigade des stups qui envoie ses clébards renifler les collégiens, c’est pas obscène ? Et les flics qui déboulent dans une maternelle pour embarquer les mômes des sans-papiers, c’est pas obscène ? Mais qu’est-ce qui est obscène, alors ? Tu peux me le dire ?

     Le zizi. 

     Ben voyons… », soupire le grand Lulu.

    Et on voit bien qu’il a les boules.

     

     

     

     

    « vos gueules les mômes n°15vos gueules les mômes n°17 »

  • Commentaires

    1
    Marie
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:56
    Marie
    L'obscénité, autant la décliner avec humour ! Bien vu, Gudule !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :