• videos scolaires

  • Commentaires

    1
    Paul l
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:54
    Paul															l
    Travaux scolaires d'après des œuvres de Gudule, fait amusant, c'est ce qui nous est demandé en "Littérature jeunesse".
    "Écrivez un conte, à la manière de Gudule." Chose qui paraît aisée mais qui se montre presque irréalisable une fois la machine mise en route.
    Reste les très bons travaux réalisé sur ces vidéos!
    2
    Gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:54
    Gudule
    Pourquoi "irréalisable" ? Le style d'un auteur est, bien sûr, difficile à imiter— tant que cet auteur est vivant, du moins, parce que sa manière de travailler est en constante évolution. Mais une fois qu'on a compris les grands principes... D'autant que, moi même, lorsque j'écris des contes, je me réfère à la manière de s'exprimer des auteurs du XVIIIème siècle dont le style était d'une rare perfection !
    3
    Paul l
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:54
    Paul															l
    Le style n'est peut-être pas le plus dur à "imiter"(car "écrire à la manière de" je ne vois pas comment appeler cela!) mais c'est plutôt le travail, que je trouve colossal, de s'approprier les thèmes et les idées développés dans un livre, ou seulement dans un conte, qui paraît "irréalisable" (même si le terme est fort car le travail ne l'est pas, sinon je ne vois pas comment être noté!)car tout est question de sensibilité à mon avis.
    Par sensibilité j'entends celle de l'auteur qui doit (dans le cas du conte pour enfant par exemple) faire passer quelque chose au lecteur influençable ou "façonnable". Mais alors comment pouvoir "enseigner" au travers d'un texte qui ne nous appartient pas, car il n'est pas demander d'imiter que le style, ici c'est presque un travail de réécriture qui nous est proposé avec comme but de pondre un conte de "Gudule bis." avec tout ce que cela implique. Dans ce cas là cherchons la perle, le conte oublié que le professeur ne connaît pas et offrons lui ce qu'il désire tant!


    Je pense m'être suffisamment épanché dans ce commentaire.

    Il ne faut pas croire que je me plaigne ici, je trouve plutôt stimulant d'en parler avec le modèle que je dois plagier. Prenons plutôt ça comme un hommage alors!
    4
    Gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:54
    Gudule
    Que pourrais-je te dire sinon "bon courage" ? Ah si, juste un truc : quand j'étais adolescente, le pastiche était l'une de mes occupations favorites. Une sorte de travail de faussaire qui m'amusait follement. J'écrivais des poèmes à la manière de Ronsard, de La Fontaine ou de Victor Hugo, je rédigeais de faux haï-kou, des fables truquées, des ballades pseudo-moyenâgeuses. Après, je les testais sur mon entourage en leur faisant croire que c'étaient des vrais. La plupart du temps, ça marchait. Je crois qu'il faut prendre cela comme un jeu. Bien se pénétrer de la personnalité de l'auteur, percevoir son mode d'expression, son rythme, ses sonorités, ses tics d'écriture et faire semblant d'être lui. En gros, s'identifier comme un acteur s'identifie au personnage qu'il interprète.
    5
    Paul l
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:54
    Paul															l
    Merci pour ces conseils qui sauront, je pense, se montrer précieux le moment venu! Merci aussi pour ce temps accordé à mes réflexions!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :