• ROSE 54

     

     

                                                        DISTRIBUTION DES PRIX

     

     

             La date de remise des prix, pour les lauréats du Coin des petits, a été fixée au 21 juillet. Ainsi en a décidé Alexandre Hélou.

              — J'ai choisi un samedi pour que les pères puissent y assister, a-t-il précisé, en l'annonçant à Rose.  

    —  Qu'est-ce qu'on leur donne, aux gosses, comme récompense ? s'est enquise celle-ci.

    La réponse est tombée, tel un couperet :

      Ça, ma petite, c'est votre affaire, pas la mienne.

    L'on imagine sans peine l'embarras de Rose.

                 — Mais… mais…mais… où voulez-vous que j'aille chercher des lots, moi ? Je ne peux quand même pas les payer de ma poche ! 

    Par chance, Jasmina Tabet, la responsable de la rubrique beauté, a plus d'un tour dans son vanity case. 

    — À votre place, je m'adresserais aux boutiques du quartier, lui suggère-t-elle. Je suis sûre qu'un bon nombre d'entre elles vous donneraient des marchandises, en échange d'une pub dans le journal.

    Excellente idée ! Dès le lendemain matin, ayant confié sa progéniture à la décidément indispensable Mona Aoun, Rose part en chasse.

    Jasmina Tabet ne s'est pas trompée : à de rares exceptions près, les commerçants de la rue Hamra accueillent sa requête avec bienveillance et s'empressent de lui refourguer leurs fonds de tiroir. Après une harassante journée de porte-à-porte, Rose se retrouve donc en possession d'une bonne soixantaine d'objets hétéroclites, qui vont du manteau taille 10 ans (modèle de l'année précédente) au train électrique (boîte défraîchie) en passant par la coupe-brushing gratuite chez Coiff'hair, le bon d'achat au Nader-supermaket et le flacon de parfum "spécial fête des mères" de chez La Sultane. De quoi combler TOUS les petits participants, et même bien davantage.

    Il n'y aura donc, à la grande joie de Rose, que des gagnants.

    En bénissant les généreux donateurs, elle se met à l'ouvrage. Il s'agit à présent d'attribuer judicieusement les prix. Le brushing conviendra mieux à une adolescente qu'à un bambin de quatre ans, le train électrique sera plus apprécié par un garçon que par une fille, etc. Avec l'aide de Jasmina, décidément fort serviable, et de Moktar, l’homme à tout faire, elle emballe, étiquette et dispose les cadeaux dans d'immenses paniers prévus à cet effet. Puis elle entreprend de suspendre guirlandes et lampions dans l'austère salle de réunion qui lui a été dévolue pour l’occasion.

    Lorsqu'Amir, sa répétition terminée, vient la récupérer sur le coup des onze heures, elle est exténuée. Mais tout est prêt pour la cérémonie.

    De son côté, Mona Aoun a assuré : les enfants sont couchés, la maison rangée, et un petit repas froid trône sur la table de la cuisine.

    — Tu es merveilleuse, s'écrie Rose en lui sautant au cou. Je ne te remercierai jamais assez !

     —Va savoir, répond Mona Aoun, un étrange sourire aux lèvres.

     

    http://nsm08.casimages.com/img/2014/02/24//14022412083816601912010842.jpg

     

     

     

    « ROSE 53ROSE 55 »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 23 Février 2014 à 00:34
    Ryko
    Tataaan...(musique pour le suspense)
    2
    Dimanche 23 Février 2014 à 06:06
    Tororo
    Moi aussi je commence à flipper quand j'entends cette petite musique que l'ingénieur du son balance chaque fois qu'un étrange sourire se met à flotter sur les lèvres de Mona...
    3
    Dimanche 23 Février 2014 à 08:10
    Gudule
    Eh, ho, les gars, je vous rappelle que nous ne sommes PAS dans un film d'horreur (quoique...)
    4
    Dimanche 23 Février 2014 à 11:04
    Annie GH
    Dans toutes les bonnes histoires, il faut un méchant ou une méchante… La tante n'étant plus vraiment là pour endosser ce rôle… …
    5
    Dimanche 23 Février 2014 à 15:43
    Gudule
    Ah ah ah ! Bien vu, Annie !
    6
    Dimanche 23 Février 2014 à 16:42
    Castor tillon
    Ces patrons sont tous les mêmes, ils veulent bien gagner du fric sur le dos de leurs employés, mais pour leur faire lâcher quatre sous dans la promo, y a rien à faire. Tss.
    7
    Dimanche 23 Février 2014 à 16:43
    Castor tillon
    @ Annie : la tante sera toujours là, hélas. Je l'ai vue il y a peu, d'ailleurs.
    8
    Dimanche 23 Février 2014 à 18:38
    Gudule
    Chttt ! Castor, pas de révélations intempestives !
    9
    Dimanche 23 Février 2014 à 18:52
    Annie GH
    Et alors, elle est encore plus sorcière qu'avant ?
    10
    Dimanche 23 Février 2014 à 18:56
    Castor tillon
    Nan, Gudule, pas le baillon, t'as pas le drmmMMMnnmmm !
    11
    Dimanche 23 Février 2014 à 19:06
    Gudule
    Tu parlais de sorcière, Annie ?
    12
    Lundi 24 Février 2014 à 10:32
    Annie GH
    Dommage que tu empêches Castor de balancer !
    13
    Lundi 24 Février 2014 à 11:03
    Gudule
    Houlà ! Pas d'histoires de famille !
    14
    Lundi 24 Février 2014 à 11:26
    melaka
    C'est chouette, la photo. Ça donne un sacré parfum de realité !
    15
    Lundi 24 Février 2014 à 11:38
    Gudule
    Et t'as vu ? Y en a une deuxième où on voit ton frère.
    16
    Lundi 24 Février 2014 à 11:40
    Gudule
    En fait, c'est l'idée de Castor. On a fouillé dans mes vieilles coupures de journaux et on a trouvé ces deux-là.
    17
    Mardi 25 Février 2014 à 13:07
    Pata
    Il lui va à Rose, le costume de mère Noël !

    "La Rose rouge du Liban" :)
    18
    Mardi 25 Février 2014 à 14:20
    Gudule
    D'autant que ça ne se voit pas sur la photo, mais elle porte une jupe bordeaux et un chemisier rose avec des chtites fleurs blanches.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :