• ROSE 29

    ROSE S’EN VA-T’EN GUERRE

     

             La "surcharge de travail" qu'évoquait son oncle n'empêche pas Rose de reprendre ses articles. D'autant qu'un désir impérieux la taraude : celui de dénoncer l'incurie hospitalière dont sa belle-sœur vient d'être victime. Il faut alerter l'opinion publique, et, au-delà, les autorités, pour qu'une semblable erreur ne se renouvelle pas.

             Entre les tétées, le ménage et les sollicitations continuelles de Grégoire, elle se remet donc à sa machine à écrire, et torche un pamphlet d'une virulence extrême, qui sera refusé aussi sec. Le lobby des médecins est puissant, au Liban. Et Alexandre Hélou n'a aucune envie de se le mettre à dos.

             Rose s'obstine, propose une véritable enquête, des interviews, des témoignages ; son rédacteur en chef l'exhorte à la prudence et à la modération.

    —Et l'article sur l'abattage des moutons ? vitupère-t-elle. Il n'était ni prudent ni modéré, pourtant, vous l'avez publié.

    Les médecins ne sont pas des bouchers, voyons !

    Que répondre à ça ?

    « ROSE 28ROSE 30 »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 12:46
    Doc G. Ryko
    Demande à un médecin de te découper un mouton en sifflotant un air populaire, tu verras bien.
    2
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 14:56
    Gudule
    Un pamphlet d'une main, un mouflet de l'autre. C'est qui la meilleure ?
    3
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 15:07
    Flore
    @Ryko:
    Tu obtiens la même chose en demandant à un biologiste de déveiner un foie gras (si tu lui as demandé de le "dénerver", tu ne feras pas 2 fois la même erreur) et tu te barres en vitesse avant d'avoir les explications...
    4
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 15:16
    Gudule
    C'est quoi, cette histoire de foie gras ? ça m'a l'air pas mal dégoûtant !
    5
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 17:47
    Flore
    Tu n'as jamais préparé de foie gras frais ? Moi, si... Et ils m'ont tous lâchement abandonnée à ma tâche au bout de 2 minutes ! Ça les intéressait pas mes commentaires...
    6
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 18:10
    Gudule
    Ben non, Flore. Je ne touche pas au foie gras : c'est contraire à ma religion. Ce qui est parfois très embarrassant, d'ailleurs, quand on est invité chez des personnes qui se sont fendues pour acheter ce qu'il y a de meilleur. Mais bon, j'ai,assisté une fois à un gavage et ça m'a dégoûtée jusqu'à la fin de mes jours !
    7
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 18:40
    Flore
    Je comprends.
    Ce que je voulais dire, c'est que les biologistes, chercheurs, médecins sont des gens bizarres. Qui ont tendance à faire de l'anatomie en cuisine et à discuter à table de choses totalement inappropriées. Le problème c'est quand ils sont en majorité :D .
    Bref, on fait un peu OVNI, pas faciles à supporter. Le genre de personnes où tu réfléchis à 2 fois avant de poser une question de peur d'obtenir une réponse que tu n'as pas envie d'entendre...
    8
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 19:03
    Gudule
    Ah, ah, ah, oui, je vois parfaitement. La dissection du foie gras aux truffes a dû donner lieu à des commentaires plus que scabreux. C'est la raison pour laquelle, même dans ma prime jeunesse, j'ai toujours refusé de fricoter avec des médecins (ou des étudiants en médecine). Le moindre patin, le moindre câlin, m'aurait donné le sentiment d'un examen approfondi, et j'aurais attendu le diagnostic, après, ce qui, tout bien réfléchi, n'est pas d'un érotisme flamboyant.
    9
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 19:08
    Mêo
    Deux poids, deux mesures, c'est pas juste. Sûr que la liberté de la presse devait être restreinte...
    10
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 19:24
    Gudule
    C'est ce qui arrive dans les pays totalitaires où l'on musèle les journalistes qui risquent de dénoncer les abus du pouvoir en place.
    Mon article sur l'abattage du mouton en place publique, coutume que j'estimais barbare et inacceptable avait fait beaucoup de vagues, à l'époque, et j'avais apprécié qu'on ne me le censure pas. Vive la presse libre !
    11
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 19:43
    Castor tillon
    Et pourtant, Gudule elle est pas moutonnière.
    12
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 20:02
    Castor tillon
    Et quand ils faisaient du foie gras de mouton, alors là, Rose se déchaînait.
    13
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 20:05
    Gudule
    Nana mais rigole pas, le mouton égorgé sur les places au milieu des applaudissements, ça faisait exécution capitale. Alors, bon, j'ai gueulé, normal ! Le foie gras n'a rien à voir avec ça !
    14
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 20:31
    Castor tillon
    Moi j'aime bien quand Rose s'en va-t-en-guerre. A quand le pâté de Zénab ?
    15
    Jeudi 30 Janvier 2014 à 01:49
    Rrrykonfle
    Dis, Castor. "Zénab, récit, guerre", y'aurait pas un truc à faire avec ça ?..
    Bon, ben je vais me coucher. A tout à l'heure.
    16
    Jeudi 30 Janvier 2014 à 12:04
    Castor tillon
    Mon Ryko, tu peux ronfler l'âme en paix. Pour trouver un jeu de mots aussi meuhmeuh, va falloir que j'aille dormir avant, moi.
    17
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 01:52
    Annie GH
    Parfois, au mieux, les médecins sont de simples mécanos… j'aime pas les médecins, j'ai de mauvaises ondes avec eux et je regrette que ton article n'ait pas été publié car ça m'aurait amusé que tu nous racontes le ramdam que cela aurait provoqué !
    18
    Pata l
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:28
    Pata															l
    Elle est balèze Rose, de torcher un pamphlet en même temps que sa progéniture ! :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :