• ROSE 26

     

     

                           PAS DE PITIÉ POUR OMANE !

     

    Il y a du monde qui est passé, en ton absence, dit Amir.

    Ah bon ? Qui ça ?

    — La maman d'Hassan avec une voisine. Elles voulaient te féliciter. Elles ont apporté un cadeau.

    Il lui tend un paquet contenant une brassière tricotée à la main.

    Oh, que c'est gentil ! s'écrie Rose. Rien d'autre ?

    Si, ta mère a téléphoné. Et ta tante.

    Je vais les rappeler… Tu ne leur a rien dit, à propos d'Omane ?

    Non.

    Tu as eu raison, ce n’est pas leurs oignons.

    Un nouveau frisson la secoue. Elle vient de réaliser que, pour sa belle-sœur, ce sera ça le plus pénible : susciter la pitié. Fière comme elle est, jamais elle ne le supportera.

    Pauvre Omane, soupire-t-elle.

    Puis elle s'en veut d'être, elle aussi, tombée dans le piège.

    « ROSE 25ROSE 27 »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 10:18
    Ryk'
    Pour sortir du piège : Remplacer la pitié par de l'empathie. Non ?

    C'est dimanche. Service minimum.

    Coucou, Gudule.
    2
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 10:23
    Gudule
    Ouaip, bonne idée. Mais ce n'est pas par hasard qu'on dit "doué d'empathie". C'est comme pour la musique : y en a plein qui sont pas doués pour.
    3
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 11:34
    Mêo
    Moi je voudrais la féliciter, Omane.
    Elle peut être fière, de cette putain de leçon de vie qu'elle s'est pris dans la gueule et qu'elle nous donne à tous avec son courage et son amour.
    4
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 19:01
    Gudule
    Oui mais ça te réussit, la pompeusité !
    5
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 19:07
    Castor tillon
    Coucou, Patapompe !
    6
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 19:10
    Castor tillon
    On sait bien que chez Rose, c'est un grand élan d'amour pur, pas de la pitié.
    7
    Dimanche 26 Janvier 2014 à 21:21
    Gudule
    OoooOOOooooOOooOOOOoooh ! (voix chavirée)
    8
    Lundi 27 Janvier 2014 à 00:52
    Annie GH
    C'est pas ce qu'on appelle la compassion? Compatir, ça veut dire littéralement souffrir avec, et ça n'a pas grand chose à voir avec la pitié…
    9
    Lundi 27 Janvier 2014 à 08:58
    Gudule
    Je pense que la subtilité de la nuance échappe à la plupart des gens. Et puis, le mot a été tellement récupéré par les chrétiens qu'il est quasiment devenu synonyme de charité. Alors, bon... J'évite un peu toutes ces notions de "bonté obligatoire"
    10
    Lundi 27 Janvier 2014 à 19:06
    Annie GH
    Je suis d'avis de séculariser les concepts religieux quand ils sont intéressants.
    Et compassion n'a pas grand chose à voir avec "charité" qui, lui, est un concept que je récuse fermement pour avoir trop compris ce que cela implique de non-respect des personnes.
    11
    Lundi 27 Janvier 2014 à 19:21
    Gudule
    Je suis comme toi, je n'aime pas les sentiments qui partent du haut vers le bas. En cela, "compassion" a un côté égalitaire qui me plaît.
    12
    Pata l
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:28
    Pata															l
    Eh oui, pitié, culpabilisation... Ils sont partout les sentiments piégés à leur confrontation de l'aigre de la vie.

    Mais de toute façon, je ne crois pas qu'on puisse refréner sa pitié, pour moi, c'est un élan qui prend au cœur et qui est propre à l'humain.
    Une impulsion, presque comme un reflexe.

    Le tout, c'est d'en faire quelque chose de digne et d'utile, et de continuer à regarder dans les yeux.
    13
    Pata l
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:28
    Pata															l
    Oh là là, ça me réussit pas la pluie, ce que je suis pompeuse moi en ce moment !!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :