• ROSE 21

     

     

                        DERNIÈRE SEMAINE AVANT LA FIN DU MONDE

     

    Omane, en revanche, est attirée par le bébé comme les mouches par le miel. Son instinct maternel exacerbé trouve en lui un objet à sa (dé)mesure. Forte de sa précédente expérience, Rose lui apprend comment plier un lange, nettoyer le nombril à l'alcool, donner à téter, faire roter. Omane, qui absorbe avec ravissement ces rudiments de puériculture, fait montre, dans les travaux pratiques, d'une bonne-volonté sans limite, et s'avère, finalement, aussi douée que Rose, sinon plus. De sorte que cette dernière, qui passe la majeure partie de son temps allongée, lui délègue bientôt les soins du bébé — car d'elle, elle n'est pas jalouse. Grégoire en profite pour cajoler sa mère à outrance, et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. 

     

                                         

     

    Ce bonheur bascule huit jours plus tard. Dans la nuit du 11 au 12 janvier, très exactement.

     

     

                                                         *

     

                                               

     

    Deux heures du matin. Un coup de klaxon fait sursauter Rose qui allaite Olivier. Elle se lève, se penche à la fenêtre.

    — On va à la clinique ! lui crie Rachad par la portière ouverte.

    Ah, enfin... Tu nous tiens au courant ?

    Évidemment !

    La voiture démarre. Rose, le cœur battant, écoute le bruit du moteur décroître dans le lointain. Puis les rues de Zouk retrouvent leur calme, et elle  n'entend plus, dans l'obscurité, que l'inlassable chuchotement de la morne pluie d'hiver.

    — Dans quelques heures, tu auras un cousin, promet-elle à Olivier.

     

    En fait, ce sera une cousine.

    Nadège.

    Une pauvre petite cousine qui n'aura pas eu de chance…

     

     

     

    « ROSE 20ROSE 22 »

  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Janvier 2014 à 10:26
    Ryko...
    Aujourd'hui, pas de galéjade... Beuh.
    Mais "A toute chose, malheur est bon" comme dit la connerie populaire. J'ai des chose beaucoup plus importantes (et chiantes) à faire que le pitre sur ton blog ou sur farcebook.
    Bonne journée, chère Gudule.
    2
    Mardi 21 Janvier 2014 à 11:32
    Gudule
    Y a-t-il réellement des choses plus importantes que les galéjades sur mon blog, hein, Ryko, en tout honnêteté ?
    3
    Mardi 21 Janvier 2014 à 12:17
    Gudule
    Je suis bien contente que tu aies serré les dents, Pata : c'était le but du jeu !
    4
    Mardi 21 Janvier 2014 à 12:23
    Ryko...
    @ Gudule. Plus importantes, non. Plus urgentes, oui.
    Un travail pour une amie qui en a grand besoin. Un dossier à remplir qui pourrait m'aider pour la promo de mon bestiaire. Un article sérieux et documenté pour essayer d'égratigner des idées reçues dans un canard écolo (à envoyer avant le 25).
    Le ménage attendra. Il en a l'habitude.
    5
    Mardi 21 Janvier 2014 à 15:12
    Mêou suis-je ?
    Aïe aïe suspens...!
    6
    Mardi 21 Janvier 2014 à 15:14
    Mêou suis-je ?
    Et re-aïe aïe que signifie ce titre DERNIÈRE SEMAINE AVANT LA FIN DU MONDE ?
    7
    Mardi 21 Janvier 2014 à 16:53
    Gudule
    Tremble, Mêo ! Faudra que tu attendes demain pour le savoir !
    8
    Mardi 21 Janvier 2014 à 20:04
    Ryko sapiens
    J'ai l'air malin, avec les 100 premiers jours de mon serpent à plumes qui se plante dans le taille-mine et fait péter un astéroïde maousse sur la tronche d'Homo Sapiens.
    9
    Mardi 21 Janvier 2014 à 21:28
    Gudule
    Ryko, tu as bu !
    10
    Mardi 21 Janvier 2014 à 23:53
    Ryko sapiens
    Nan, c'est à cause de ton titre. D'ailleurs, aujourd'hui 21 janvier 2014, je faite ma onzième année sans alcool. Authentique. C'est aussi la date de la mort de Louis 16.0 (authentique aussi).
    11
    Mardi 21 Janvier 2014 à 23:56
    Ryko et ratum
    Je "fête"... si vous préférez. Et le numéro du roi, je me suis gouré aussi, il s'agissait de Louis 4x4. Je ne m'y connais pas bien, en Bourbon.
    12
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 03:11
    Annie Emène
    Encore un adage de ma grand-mère qui en savait quelque chose : "Le bonheur parfait, ça n'existe"
    Visiblement, c'est ce qui se prépare…
    13
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 03:13
    Annie Emène
    J'ai sauté le pas en citant ma grand-mère; mais vous aviez rectifié de vous-même, je suis sûre !
    14
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 14:40
    Gudule
    @ Ryko : chapeau bas
    15
    Mercredi 22 Janvier 2014 à 14:41
    Gudule
    @ Annie : sauter le pas en citant sa grand-mère, c'est assez croquignolet, je trouve.
    16
    Pata l
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:28
    Pata															l
    Une naissance pleine de suspens ! Déjà, heureuse qu'elle aie le temps d'étrenner son prénom, cette petite...
    Il y a quelque chose dans ta narration qui m'a fait serrer les dents et craindre le pire pour cette mise au monde.

    Vite, la suite !!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :