• ROSE 17

     

                                                                 ÇA Y EST !

     

    Noël ; toujours rien. Par le moindre petit Jésus à l'horizon. Mais le 31 décembre :

    — Amir, je crois que ça y est, dit Rose en sortant des toilettes.

    Il bondit.

    — Tu es sûre ?

    C'est bien d'elle, ça. En plein réveillon.  Après tout le mal qu'il s'est donné.  

    La maison embaume le poulet rôti qu'il a lui-même fait cuire — une fois n'est pas coutume. Et sur la table de la salle-à-manger trône un petit mezzé*, modeste certes, cinq ou six plats, mais qui vaut le déplacement : wara-anab, hommos et taboulé*, préparés par Omane, labné* et plateau de fromages, dont il est l'auteur, plus des baclawas* ramenées par Rachad du « Jardin d'Alep », la meilleure pâtisserie de Beyrouth.

    Rose, pour sa part, n'a pas fait grand-chose, à part dresser la table. Elle ne se sentait pas en forme. Et pour cause…

    — Je viens de perdre les eaux.

    Omane réagit au quart de tour.

    — Qu'est-ce que tu attends ? houspille-t-elle son beau-frère. Emmène-la tout de suite à la clinique ! Tu ne sais pas que pour un second enfant, ça va très vite ? Elle risque d'accoucher dans la voiture.

    L'effroyable perspective déclenche des réactions en chaîne. Amir grimpe quatre à quatre à l'étage, embarque la valise de sa femme, déjà prête depuis plusieurs jours. Rose embrasse son fils :  — « Tu seras bien sage avec tante Omane, n'est-ce pas, mon chéri » — , enfile son manteau, et lance un regard éperdu à sa belle-sœur :

    — Ça ira, pour le petit ?

    — Mais oui, ne t'inquiète pas. Allez file ! Et bonne chance !

    — Encore merci, hein. Si je ne t'avais pas… 

    Puis, aussi rapidement que le lui permet son état, elle monte à  l'arrière de la voiture (devant, c'est trop étroit pour son gros ventre),  et en route !

    La dernière image qu'elle emporte de Zouk, c'est Rachad et Omane, serrés l'un contre l'autre sur le seuil de la porte, qui la regardent partir en frissonnant. Et Grégoire agrippé à la jupe de sa tante…

     

    *Mezzé : ensemble de petits plats apéritifs

     *Wara-anab : feuilles de vignes farcies

     * Hommos : purée de pois chiche à la crème de sésame et au citron.

     *Labné : fromage blanc à l’huile d’olive

      *Baclawas, petits gâteaux de pâte feuilletée fourrés de pistache pilée et arrosés de miel.

     

    « ROSE 16ROSE 18 »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 10:24
    Ryko
    Ah là là. Ces nanas qui font rien qu'à accoucher pour se rendre intéressantes...
    2
    GH
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 10:42
    GH
    @ Ryko. Un cliché classique voudrait que les hommes soient en fait jaloux du monopole des femmes en matière d'accouchement… Mais peut-être n'est-ce pas un cliché ! Tu serais ty pas gagné par ce syndrome ?
    ;-))
    3
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 10:44
    Que va devenir GH
    Et ce repas ? et ce mezzé ? ces merveilles sont vraiment perdues pour tout le monde ? rassure-moi; si oui, j'arrive ventre (!) à terre
    4
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 10:46
    Que va devenir GH
    Bizarre, cette signature qui renvoie à ma page wizzz… j'y suis pour rien…
    5
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 11:39
    Flore
    C'est ça qui est marrant, ça peut tomber n'importe quand (vers la fin), faut être prête. En général, c'est jamais au meilleur moment, plutôt décalé : un jour de réveillon, à 6h du mat' après une courte nuit, en pleine nuit alors qu'on passe ses journées à 50m de la maternité...

    Moins c'est pratique, plus c'est fun d'après eux, en général. Du coup, ça nous attire des réflexions de la part des mecs "Un dimanche à 6h du mat', c'est bien ton fils, y'a aucun doute..." Réponse de l'intéressée "On s'en fout, dépêche toi !"
    6
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 12:04
    Gudule
    Un de mes copains pédé avait ce genre de jalousie. Il trouvait profondément injuste de ne pas pouvoir accoucher. Du coup, c'est lui qui a élevé les deux bébés de son ex-femme. Et comme nounou, il valait son pesant d'or !
    7
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 12:06
    Gudule
    @ Flore : si on ne peut même plus emmerder son monde en accouchant, à quoi ça sert d'être une femme, tu peux me le dire ?
    8
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 12:08
    Gudule
    @ GH: rassure-toi, le mezzé n'a pas été perdu pour tout le monde. Rachad et Omane s'en sont chargés. Rien que d'y penser, j'en ai l'eau à la bouche !
    9
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 12:48
    Mêo
    Oui mais moins c'est le moment, plus les mecs peuvent raconter leur héroïsme (j'ai dû l'emmener le soir du réveillon, 4h du mat, pas dormi etc), c'est leur façon de participer à l'évènement et d'avoir souffert comme si c'était eux qui avaient accouché
    10
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 12:49
    Flore
    @Gudule : exactement ! C'est pour ça que c'est nul les accouchements programmés (sauf si on pourrit la belle prévision en débarquant plus tôt). Le must étant "N'accouche pas pendant mes vacances.", lancé par la future marraine à la future maman et la future filleule s'est dit "Tiens si on se pointait en avance finalement ?".
    Future filleule = chameau de première, spécialisée en horaires à la con, à savoir moi :)
    11
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 13:07
    Gudule
    Rassure-toi, le fruit de cet accouchement est un grand bouffeur (et un excellent préparateur) de ces petites choses délicieuses !
    12
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 13:09
    Gudule
    @ Flore : arrête, Olivier est né pile poil le jour de l'anniversaire de son père. C'est pas un beau cadeau bien programmé, ça ?
    13
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 13:11
    Gudule
    @ Mêo : le pire, c'est qu'ils SOUFFRENT VRAIMENT ! Y en a même qui s'évanouissent. C'est pas de l'amour, ça ?
    14
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 13:14
    Gudule
    @ Pierre-Yves : http://www.youtube.com/watch?v=LGzlOmUqW7Q
    15
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 13:22
    Flore
    Et y'a les machiavel : ceux qui sont presque à côté de toi, mais juste hors de portée, pour être sûr de pas se faire broyer la main, le bras ou autre chose...

    @Gudule : question date, je préfère "Chacun la sienne", sinon on risque toujours d'en oublier un...
    C'était la spécialité de ma grand-mère, mon oncle et son fils portaient le même prénom. Ma grand-mère appelait mon oncle pour souhaiter sa fête (et son anniversaire qui était le même jour, l'imagination était partie en vacances ce jour là). Invariablement c'était mon cousin qui décrochait (il faisait exprès) et Mamy ne lui a jamais souhaité sa fête...
    16
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 13:43
    Gudule
    @ Flore : tu es bien amère. Expérience vécue ?
    17
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 13:54
    Flore
    Oh non, pas amère du tout !
    Pour le Machiavel qui se met hors de portée : je l'ai fait remarquer à mon copain le jour même et ça nous a bien fait rire (enfin moi entre 2 contractions). En plus, je n'essayais même pas de l'attraper pour lui broyer la main (pas mon genre du tout). Juste mon côté chipie qui menace de raconter ça pour l'embêter...

    Quant aux anniversaires, on est plutôt en série chez nous. C'est plus sympa, je trouve. Par exemple, j'appelle un copain pour souhaiter l'anniversaire de son fils (il a 4 ans le mini) et je raccroche en disant "A demain !" (pour le sien).

    D'un autre côté, je m'en fous qu'on me souhaite mon anniversaire en retard, l'important c'est d'y penser.
    18
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 14:19
    Castor tillon
    ♫♩ Happy birthday to you,♩
    ♬♪ Happy birthday to you,
    Happy birthday to you, ♬♪
    Flore ! ♫♭
    ♬ Happy birthday to you !♪
    Je sais que je suis FORCÉMENT en retard, mais j'y ai pensé.
    19
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 14:24
    Flore
    @Castor : au delà de 6 mois de retard, on parle d'avance, non ?
    Sinon, on peut faire comme le chapelier fou et le lièvre de mars : "Joyeux non-anniversaire"
    20
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 14:44
    Castor tillon
    Il est plus tard que je ne pensais...
    21
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 15:30
    Flore
    Cette phrase m'évoque plus un cadran solaire qu'un castor :D
    22
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 16:14
    Et Ryko, il devient
    Ouarf ! Comme papa, je suis nul. Mais c'est pas grave, j'ai pas eu de môme. Par contre en internet, j'ai des notions. Faudra dire à Annie qu'elle peut modifier son nom quand elle écrit un commentaire, faute de pouvoir programmer un accouchement.
    23
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 16:30
    Que va devenir GH
    Ryko a raison : je suis nulle ! j'avais même pas vu qu'en cliquant sur GH ça me conduisait au-to-ma-ti-que-ment sur mon wizzz. Ben, je mourrai pas idiote; merci Ryko !
    24
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 16:33
    Que va devenir GH
    @ Ryko. T'en a pas un peu assez que tous et toutes on n'arrête pas de te remercier pour ton aide, oh ! combien précieuse ?
    Ouh la ! Surtout, n'arrête pas d'être la providence des nuls en internet et en hacheté-elle-aime… Non Non !
    25
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 18:08
    Ryko  quoi ?
    @Annie. Je vais être franc. Il m'est arrivé la même chose ici. C'est comme ça que j'ai découvert le poteau rose. Mais changer de nom à chaque commentaire ne présente guère d'intérêt. Voilà, voilà, à part ça, ça va chez toi ? *
    26
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 18:21
    Ryko  quoi ?
    En attendant, les questions restent posées : Pourquoi les cornes ont-elles des vaches, y'aura-t-il des pâquerettes à Noël et que va devenir Gh ?... ;-))
    27
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 18:24
    Castor quand est-ce
    Qu'est-ce qu'on mange ?
    28
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 18:36
    Gudule
    Une demi-hure, trois quarts d'heure !
    29
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 18:42
    Castor quand est-ce
    J'ai TELLEMENT travaillé aujourd'hui, que j'ai une faim de loup. Ryko et Mêo, garez votre patou.
    30
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 18:45
    Castor MIAM
    Une demi-hure ? Merci ma Gudule, je n'en demandais pas tant.
    31
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 18:53
    Gudule
    Effectivement, tu as une faim de loup !
    32
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 21:42
    Ryko  bof
    Castor nous fait "danse du ventre avec les loups" ?
    33
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 23:00
    Castor MIAM
    "Les loups, la cuisse", avec Louis de Funès et Paul Bocuse.
    34
    Samedi 18 Janvier 2014 à 02:04
    Annie Gehache
    Oh! miracle ! j'ai changé mon nom !!!
    C'est aussi surprenant que les Mystères de l'Ouest!
    35
    Pierre-Yves Delarue
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:29
    Pierre-Yves Delarue
    Ah, les bonnes femmes, avec vos accouchements, beurk... !
    Heureusement qu'il y a les mezze, wara-anab, etc. etc..
    (Je sens que je vais me faire insulter...)
    Bon, il est 13h, Marie-Do m'appelle pour déjeuner...
    36
    Pierre-Yves Delarue
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:29
    Pierre-Yves Delarue
    C'était effectivement nécessaire de dépoter le lardon pour découvrir le génial Olivier. Je transmets aussitôt à mes cercles Google+.
    37
    Pata l
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:29
    Pata															l
    Miam,n ils donnent envie tout ces p'tits plats ! Me demande même si ce n'est pas l'odeur alléchante qui l'a poussé à sortir, ce nourrisson !!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :