• ROSE 162

     

     

     

    DES ACCORDS DE GUITARE SOUS LA LUNE

     

    Il n'est pas loin de deux heures quand le dernier invité s'en va —Isaac, en l'occurrence, car, selon ses propres termes : Les premiers seront les derniers

    — Vous citez la Bible, vous, maintenant ? s'étonne Rose (qui, ne l'oublions pas, a fait sa scolarité chez les sœurs).

    — La Bible, le Talmud, le Coran, tout ça, c'est du pareil au même, répond le plombier, dont les libations n'ont pas altéré la lucidité. Il n'y a qu'une seule chose qui compte, dans la vie, une seule, tu m'entends : la bonne-volonté !

    — Bravo, dit Mme Irène en le poussant dehors. En attendant, au lit ! Tu es plein comme une outre.

                — Plein de bonne-volonté, madâââme ! Je vous souhaite la bonne nuit.

    — J'y vais aussi, dit Rose. Ne vous occupez de rien, madame Irène, je rangerai tout demain.

    En trois enjambées, elle rejoint Amir, Lili et Lucas, partis devant avec les gosses et qui discutent sur le trottoir.

    — C'est ça,  répète Lucas sur tous les tons. C'est exactement ça que je veux, tu comprends ? Du délirant, du joyeux, du qui sort des tripes.

    — Tu déconnes, proteste Amir. Ce n'était pas de la musique que je faisais, c'était… de la soupe !

    — Dans ce cas, considère que ce que je ne cherche pas de la musique, surtout pas, mais de la soupe. TA soupe, Amir. Ton excellente soupe. C'est clair?

    — Euh… vous pourriez peut-être continuer cette conversation à la maison? suggère Rose. Il faut coucher les mômes.

    L'un titube de fatigue, l'autre roupille sur l'épaule paternelle.

    — Laisse causer les hommes, lui souffle Lili. Tiens, emmène Grégoire, je prends Olivier. Allez, hop, bonhomme ! Au dodo !

     

    Elles sirotent une tisane en bâillant quand leurs maris rappliquent.

    — D'où venez-vous ? s'écrie Rose. Il y a au moins une demi-heure qu'on vous attend.

    — On est passés récupérer mon magnéto, répond Lucas. Ça vous dérange, les filles, si on travaille un peu ?

    — Allez-y, dit Rose, mais moi, je vous préviens, je vais me pieuter.

    — Moi aussi, approuve Lili en se dirigeant vers la porte. Allez, bonne nuit tout le monde !

     

    Jusqu'au petit matin, des accords de guitare berceront le sommeil de Rose. Et elle se surprendra à sourire en dormant.

    « ROSE 161ROSE 163 »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Juin 2014 à 03:09
    Castor tillon
    Lucas veut de la soupe, il aura l'Amir au ton.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mercredi 11 Juin 2014 à 03:31
    Annie GH
    la vie reprend le dessus; enfin !
    3
    Mercredi 11 Juin 2014 à 13:33
    Gudule
    L'appétit de vivre (selon Castor) !
    4
    Mercredi 16 Juillet 2014 à 12:25
    Pata
    Un sourire que je comprends :)
    5
    Mercredi 16 Juillet 2014 à 20:29
    Castor tillon
    Rose sourit souvent en dormant. C'est une heureuse nature.
    6
    Mercredi 16 Juillet 2014 à 23:22
    Gudule
    grâce à qui ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :