• PETITE RÉFLEXION MATINALE 2

     

                                  Les galeux de l’Elysée

        Non, je n’insulte personne : trois sous-officiers de la Garde républicaine résidant au palais présidentiel ont bel et bien chopé cette peu reluisante (et très contagieuse) maladie. Par qui ont-ils été contaminés ? Mystère. Pas par les locataires en titre, en tout cas : les microbes qui infestent nos dirigeants ne s’attaquent qu’à l’égo. Ils ne chatouillent pas, ils font grossir la tête et enfler les chevilles. D’après les médecins chargés de traiter les malades, l’affection serait liée à leur condition de vie : locaux insalubres et vétustes, hygiène déplorable, promiscuité excessive. Sous les ors et les pompes de la dynastie royale stagne donc un cloaque où barbotent les esclaves ? Joli symbole, ma foi !

     

    (NDCastor : cette note date de 2009. Il serait intéressant de savoir si six ans plus tard, la Garde répugnantaine a réglé ses problèmes de salubrité.)

     

    « PETITE RÉFLEXION MATINALE 1PETITE RÉFLEXION MATINALE 3 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :