• MESSAGE PERSONNEL À MES LECTEURS CHÉRIS

    Voilà maintenant près d'un an et demi que nous nous retrouvons chaque matin, pour une petite histoire ou un billet d'humeur. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, ce rendez-vous quotidien est très important. Or, après 250 "Grands moments de solitude", une bonne centaine d'épisodes de "Zoé Borborygme", 25 "Contes à vomir debout", plus quelques broutilles par-ci par-là, je ne sais plus quoi vous raconter.

    Une de mes très bonnes amies m'a fait une suggestion : découper en feuilleton l'un de mes livres, et vous le distiller par petits bouts, jour après jour... J'ai longuement hésité, puis je me suis rappelé mon propre émerveillement à la lecture des romans, tronçonnés ainsi en courtes  séquences, que je dévorais, enfant, dans les journaux de mes parents. Et je me suis dit : pourquoi pas ? Bien sûr, seuls ceux qui lisent mon blog chaque matin y trouveront leur compte. Les autres seront largués dès le deuxième épisode. Eh bien, tant pis pour eux. Cette lecture ne concernera que les assidus, les fidèles, les accros, bref, les vrais habitués ; vous, mes lecteurs chéris.

    Le roman que je vous propose s'intitule "Folle d'amour" - et, contrairement à ce que son titre pourrait laisser supposer, ce n'est pas du Barbara Cartland. Il est déjà paru à deux reprises sous des titres différents, et certains d'entre vous l'ont peut-être déjà lu. Je m'en excuse par avance auprès d'eux. En revanche, ceux qui vont le découvrir à cette occasion y retrouveront des choses qui leur sont familières. Certains moments de solitude, entre autres (ou certains contes à vomir debout) ont, comme point de départ, des passages de ce livre  — qui, dans sa version initiale, leur est antérieur.

    "Folle d'amour" commencera vendredi matin, et je vous préviens, vous en avez pour six mois minimum. Si, toutefois, mon histoire vous cassait les pieds en cours de route, n'hésitez pas à me le faire savoir.

    Je vous embrasse tous, et... à vendredi !

    « PETIT MANUEL DE MAUVAISES MANIÈRES 3PETIT MANUEL DE MAUVAISES MANIÈRES 4 »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Février 2013 à 19:30
    Castor tillon
    Message personnel à notre Gudule chérie : GO ! GO! GO !
    2
    Mercredi 6 Février 2013 à 21:13
    Tororo
    Excellente idée! Ça va me rappeler ma jeunesse... allez, pour meubler jusqu'à vendredi, j'y vais d'un petit GMDS personnel: ma jeunesse, c'était il y a si longtemps que les quotidiens publiaient des ROMANS en feuilleton quotidien! Je sais, c'était un autre siècle... Ma grand'mère se précipitait tous les matins pour les lire, et, me demandant pourquoi elle trouvait ça si intéressant, je passais derrière elle et je les lisais à mon tour... C'est comme ça que j'ai dévoré, à petites dose quotidiennes, Il Suffit d'un Amour I, Il Suffit d'un Amour II, Il Suffit d'un Amour III, Une Etoile pour Napoléon I, Une Etoile pour Napoléon II, et les suites... ça ne me déplaisait pas, parce que ça se passait dans des châteaux pleins d'oubliettes, dans lesquels l'héroïne devait se frayer un chemin entre des gardes libidineux pour accéder aux escaliers dérobés qui l'amèneraient à ses rendez-vous secrets, en laissant derrière elle plus d'une fois son jupon au passage (je ne comprenais pas toujours bien pourquoi, mais bon, j'avais huit ans: j'admirais surtout la variété des méthodes pour découvrir les passages secrets...) alors vous pensez bien, un feuilleton qui s'appelle Folle d'Amour, je ne vais pas rater ça!
    3
    Jeudi 7 Février 2013 à 11:50
    cali rezo
    très bonne idée, merci du cadeau (:
    4
    Samedi 18 Mai 2013 à 08:47
    Leyciaan
    J'ai découvert votre blog il y a quelques mois, je suis rapidement devenue addict. Depuis plus de trois mois je lis "Folle d'amour" en ayant posté un seul commentaire. Je voulais simplement vous dire que j'adore ce rendez-vous quotidien. C'est la première chose que je regarde quand je m'installe sur mon pc avec mon café. J'ai presque peur que ça se termine. Merci Gudule pour tous ces moments de lecture très agréables.
    5
    Flore
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:37
    Flore
    Quelle bonne idée :)
    Et puis bon 6 mois, ça dépend... Il y en aura bien qui craqueront et achèteront le livre pour avoir la fin plus vite.
    Ou d'autres qui en profiteraient pour lire le blog chaque soir à leurs enfants, c'est pas mal aussi. Pas moi, le grand n'a que 3 ans et demi et le soir c'est son père qui lit Oui-Oui et rien d'autre (même moi je n'ai pas le droit de lire l'histoire)...
    6
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:37
    gudule
    Euh... c'est un roman pour adultes, Flore. Je ne pense pas que les petits y trouvent de l'intérêt...
    7
    Flore
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:37
    Flore
    Hmmmm, ça prouve 2 choses :
    1. Je ne maîtrise pas votre biographie
    2. J'ai vraiment besoin de dormir, parce que le titre aurait du me mettre la puce à l'oreille...
    3. Je verrai comment mettre les chapitres quotidiens dans mon kindle pour les lire dans le bus (Oui, je ne sais pas compter, ET ALORS ?)
    8
    Marie-Catherine
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:37
    Marie-Catherine
    GROS tchouss pour votre blog et ce futur feuilleton, Gudule !
    Il y a des périodes où je ne viens pas tous les jours, mais ça ne veut pas dire que je ne suis pas. Au contraire, je me prévois de fort agréables séances de lecture le week-end et dévore d'un coup les pages "en retard". Slurp !
    9
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:37
    gudule
    Hu hu, j'ai pas bien saisi le troisième point. Qu'est-ce que le comptage vient faire là-dedans ?
    10
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:37
    gudule
    Wahou, merci, Marie-Catherine. J'espère que ce roman ne vous décevra pas (toujours la fameuse angoisse de l'auteur... On nage en plein folklore, là !)
    11
    Mélanie Picard
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:37
    Mélanie Picard
    Juste :
    12
    frederic
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:37
    frederic
    En voilà une nouvelle qu'elle est bonne ! Merci Gudule. Vivement vendredi, alors !
    13
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:37
    gudule
    Même remarque, Frédéric : j'espère que ce roman ne vous décevra pas. Le rythme d'un roman est infiniment plus lent, plus "bavard" que celui d'un feuilleton, ou de petites anecdotes comme les Moments de Solitude. Espérons que le fait qu'il soit tronçonné en très courtes séquences évitera qu'il lasse. (Quand on ouvre un livre, on n'est pas dans le même état d'esprit que devant son écran, n'est-ce pas ?)
    14
    Mélongine
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:37
    Je passe tous les jours en silence mais aujourd'hui je dis merci, et vivement vendredi !
    15
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:37
    gudule
    Merci, merci ! Ah, c'est super-encourageant !
    16
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:37
    gudule
    Bon, alors, donc, go ! Vendredi matin, à la première heure, une "Folle d'amour" viendra vous visiter...
    17
    Gabrielle
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:37
    Il est possible aussi de mettre le lien du précédant chapitre en début de chaque nouveau pour un suivis ;)
    18
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:37
    gudule
    Excellente idée, Gabrielle !
    19
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:37
    gudule
    Ah ah ah, je vois que nous avions un peu les mêmes lectures. Quoique moi, je lisais surtout "Les quatre filles du docteur March" et les Arsène Lupin...Hélas, dans "Folle d'amour", point de passages secrets, d'oubliettes, de portes dérobées, de souterrains labyrinthiques et mystérieux. Quoique... en considérant bien les méandres de l'âme humaine, on retrouve un peu tout cela !
    20
    Nadège
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:37
    Nadège
    *Bave*
    21
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:37
    gudule
    Voilààà ! Le premier chapitre est en ligne. Il sera suivi de 130 autres, très courts, comme celui-là. Accrochez-vous... et surtout, donnez-moi vos avis, hein !
    22
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:37
    gudule
    Ce rendez-vous quotidien et important pour moi aussi; merci à toi d'y être aussi fidèle !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :