• MÉMÉ GEORGETTE 7

     

                                    P’TIT GIBUS EN CABANE

     

             — Vu comment la France devient totalitaire, la police déboulera bientôt dans les crêches, grogne mémé Georgette. On foutra les lardons en taule pour vol de hochet ou de Pampers...

             — Pourquoi tu dis ça, mémé ?

             — Il y a encore quelques années, pour se retrouver en garde à vue, il fallait avoir commis un délit, et, au minimum, être majeur.

             — Je suppose que tu fais allusion à la fille de 14 ans que les flics ont emmenée au poste en pyjama...

             —  … pour une chamaillerie de gamins devant le collège, oui. Ils lui ont mis le grappin dessus au réveil, comme on le fait pour les criminels. Dix heures de garde à vue. La pauvre môme n’a rien dû comprendre à ce qui lui arrivait. Pas plus que ses deux copines, d’ailleurs, interpellées en plein cours avec l’aval du proviseur.

             — D’autant qu’apparemment, elles avaient juste séparé une nana et son copain qui se tapaient dessus.

             — Et quand bien même elles auraient participé à la bagarre, qu’est-ce que ça changerait ?  On vit une époque où la violence est partout, à outrance : dans les journaux, au cinéma, sur les écrans de télé, dans les jeux vidéos, dans les commissariats (!). On nous la sert à toutes les sauces, sans discernement, sans pudeur, et tout le monde trouve ça normal. Mais si des prédos se foutent sur la gueule, les flics les embarquent. Quand la folie répressive en arrive là, pas de raison qu’elle s’arrête en si bon chemin.

             — Ah, d’accord, je vois où tu veux en venir avec ton vol de Pampers. Tu ne trouves pas que t’exagères ?

             — Peut-être... Mais juste une question : comment, d’après toi, réagiraient les autorités si « La guerre des boutons » avait lieu aujourd’hui ?

             — P’tit Gibus se retrouverait en cabane, ça, c’est sûr !

             —Voilà, t’as tout compris...  

    « MORTS DE RIRE !INTERVIEW »

  • Commentaires

    1
    Samedi 6 Mars 2010 à 00:08
    Barbara
    Madame,

    Je vous écris ce soir un message important.

    Je suis administratrice du forum IMPERIALDREAM aux côtés de Thibaud Poignant, forum sur lequel vous étiez inscrite et pour lequel vous comptez énormément.
    J'ai commis une lamentable erreur de manipulation en mettant à jour les comptes de nos membres : j'ai par erreur supprimé votre compte.
    Je le regrette infiniment, croyez-moi.

    Il n'était nullement dans mon intention de faire du tort à qui que ce soit, et j'espère sincèrement que vous n'en tiendrez pas rigueur à Pacô (Thibaud Poignant), qui n'est pour rien dans l'histoire.

    Nous serions ravis de vous compter de nouveau parmi nous.
    Je suis profondément affectée par cette erreur, et j'aimerais sincèrement que vous repreniez contact avec nous.


    Encore toutes mes excuses pour cette manipulation désastreuse,

    Bonne soirée, Madame,

    Barbara
    2
    Samedi 6 Mars 2010 à 09:51
    Barbara
    Bonjour,

    Nous venons de restaurer le site. Par bonheur (pour moi, j'ai eu de grosses sueurs froides, et Thibaud, n'en parlons pas) tous les comptes ont été réactivés, dont le vôtre.
    Vous pourrez de nouveau accéder à notre forum, si un jour vous en avez le temps, et le loisir...

    Je vous souhaite une belle réussite avec votre nouveau roman.
    Merci beaucoup d'avoir répondu à mon message,
    et encore désolée pour le dérangement.

    Bon week-end,

    Barbara
    3
    Gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:54
    Gudule
    Pas de problème. En fait, si je suis inscrite sur le forum, c'est plutôt comme membre honoraire, car je n'y vais jamais. C'est sans doute la raison pour laquelle vous m'avez désinscrite (ce qui, personnellement, ne dérange pas). Ayant, dix heures par jour, le nez sur mon écran pour écrire des romans, je ne participe à aucun forum, chat ou autres salons virtuel. Quand j'ai fini d'écrire, je vais plutôt me promener. Voilà, vous savez tout. Aucun remords, donc !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :