• MÉMÉ GEORGETTE 25

     

                               

                                         FOUTU PERRAULT !

             — C’est sûr qu’au niveau de la symbolique, ça aurait arrangé tout le monde, dit pensivement mémé Georgette. Moi la première...

             — De quoi tu parles, mémé ?

             — De l’affaire DSK, évidemment !

             — Encore ? T’en as pas marre de ressasser ?

             — Je ressasse pas, je fais juste une remarque : que la Justice donne raison à une femme noire, immigrée, pauvre et musulmane contre un Blanc riche, puissant et de surcroît juif, quelle belle leçon d’humanité ! Sûr, si les faits s’étaient avérés exacts, les Etats-Unis devenaient les champions de la démocatie. Vingt siècles d’abus de pouvoir et d’inégalités sociales balayés d’un seul coup, qui dit mieux ?

             — Tu m’étonnes !

             — Il serait peut-être temps de revoir nos clichés, tu ne crois pas ? 

             — C’est-à-dire ?

             — Que le grand responsable de cette gabegie, c’est Charles Perrault.

             — ?

             — Remplace le petit Chaperon rouge par Nafissatou Diallo, le grand méchant loup par Dominique Strauss-Kahn, la chambre 2806 de l’hôtel Sofitel par la maison de Mère-grand, et tu verras, c’est la même histoire. Or, qu’est-ce qui arrive à la fin, hein ?

             — Ben... le loup se met au lit et dit au petit Chaperon rouge : « tire la chevillette et la bobinette cherra ».

             — Mouais, ça c’est ce que prétend la femme de chambre. Et ensuite ?

             — Il la dévore.

             — Puis les braves chasseurs arrivent, le tuent, et lui ouvrent le ventre pour sauver sa victime. Sans imaginer une seule seconde que les rôles aient pu être inversés. Que ce soit le Chaperon qui ait tout manigancé et que le loup soit innocent des crimes dont on l’accuse... Tu vois où je veux en venir ?

             — Parfaitement : il n’a pas bénéficié de la présomption d’innocence.

             — Voilà, t’as tout compris.

             — Heureusement, de nos jours, les grands méchants loups ont des avocats !

             — Certes, quand ils peuvent se les offrir. Mais je ne peux m’empêcher de penser à tous ceux qu’on arrête pour des faits similaires, et qui n’ont pas les moyens financiers d’un Strauss-Kahn. Combien y en a-t-il qui croupissent aujourd’hui dans les prisons zuniennes parce que les jurés croient aux contes de fées ? 

    « MERCI, COLUMBO !A PARAÎTRE EN JUILLET AUX ÉDITIONS MIC-MAC »

  • Commentaires

    1
    Lundi 4 Juillet 2011 à 09:01
    benoît barvin
    C'est effectivement une interprétation qu'elle est rigolote. Je me suis toujours méfié du Chaperon, trop innocent pour être honnête. Ceci dit, nous en sommes tous réduits - puisque nous n'y étions pas -, à commenter des faits qui disent cependant quelque chose de notre monde. Avant le Net, le temps empêchait l'accumulation des hypothèses ou, en tout cas, les diluait dans les conversations de bistrot. Aujourd'hui tout et n'importe quoi se retrouve instantanément sur le Net - et dans les journaux, et sur les stupides chaînes en continu. Nous voilà donc baladé comme des nouveaux-nés dans une actualité protéiforme sur laquelle, au fond, nous n'avons strictement aucune prise. Au final, aujourd'hui - mais en sera-t-il de même demain? - DSK a couché avec une semi-prostituée (ah le joli terme) et n'a pas voulu, comme il est d'usage, rajouter un petit cadeau. Ce qui aurait provoqué toute l'affaire... Mais même cette "vérité" - de maintenant - est sordide à souhait et donne une belle explication des relations d'argent, de pouvoir, de "masculinité" et de perversion dans les rapports homme/femme. Nous en savons quelque chose, n'est-ce pas Mémé, nous qui avons oeuvré dans de petits opuscules salaces qui... oh, sorry! Je crois que je viens de dévoiler un élément de votre intimité qui... oh, et puis, tant pis! la "Vérité " doit être dite.
    Bien à vous Mémé Georgette
    2
    Lundi 4 Juillet 2011 à 17:51
    benoît barvin
    Oui, un vrai polar que ce DSK file... Même nos polardeux des années 80 (Manchette et consorts) n'auraient pas osé!
    J'avoue être, comme Pierre, curieux - et impatient - de savoir ce que donne ce "Truc" avec lequel tu nous allèches. Espérons que ça va sortir très vite.
    Pour les Pères La Pudeur, genre Debré, il a de qui tenir, quand même! Et quand au côté nauséabond, il suffit de se plonger dans la 3ème et la 4ème République pour avoir des tonnes d'exemples similaires.
    @ Pierre: Merci pour le site. Une affaire vraiment très intéressante (désolé, je n'ai pas beaucoup de vocabulaire)
    3
    Lundi 4 Juillet 2011 à 21:15
    fermaton.over-blog.c
    Bonjour,

    Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

    Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

    La Page No-7, THÉORÈME DES BOUQUETS.

    L'AVENIR POUR LES JEUNES ?

    Cordialement

    Clovis Simard
    4
    Lundi 11 Juillet 2011 à 08:02
    benoît barvin
    J'aime beaucoup le "retour de bâton"! Quant à Sacha Guitry, oui, il doit frétiller d'aise... à moins que ce ne soient ses asticots. Sisi, il y en a encore, car le Guitry était un vrai monument de la littérature misogyne.
    5
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:51
    gudule
    Hypothèses, hypothèses... Même rigolotes, elles ne restent que des vues de l'esprit, puisque nous n'avons jamais entendu la version de DSK. C'est bien ce qui me fait grimper aux rideaux, quand j'entends éructer les pères Lapudeur que sont les journalistes (!), les internautes (!!) et, la cerise sur le gâteau : Debré — qui, curieusement, paraissait en savoir long sur "cette charmante Ophélia" (!!!) et les pratiques coquinouillette du Sofitel. Dieu, que tout cela pue la fausse bonne conscience et l'angélisme venimeux ! Perso, en tant qu'amatrice de polars, ce feuilleton me passionne. Il rassemble tous les ingrédients chers aux fanas du genre : le sexe, l'argent, le mensonge, la manipulation, les faux-semblants, les non-dits et les trop-dits, les invraisemblances psychologiques, les rebondissements imprévus, les savoureux retournements de situation... Et surtout ce suspense titillant : qu'y a-t-il réellement derrière tout ça ? Que cachent (ou que laissent entrevoir) ces coïncidences, ces erreurs grossières, ces secrets soigneusement entretenus et ces révélations soi-disant fortuites ? Vous le saurez dans le prochain épisode de notre grand feuilleton : LE MYSTÈRE DE LA CHAMBRE 2806 !
    Signé Furax, à côté de ça, c'était de la gnognotte !
    6
    Pierre
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:51
    Pierre
    Sans vouloir faire de généralités, il y a de cela quelques années je m'étais penché sur le cas de potentiels criminels américains condamnés à mort puis acquittés (et aux USA il n'y a pas que des cas isolés). Il y en a eu notamment une grande vague dans les années 80-90.

    Anthony Graves reste un model dans ce genre d'affaires : "Un américain de 42 ans condamné à la peine capitale a été libéré le mois dernier, innocenté par son ADN après quinze années passées dans le couloir de la mort".

    Je vous laisse faire vos propres recherches sur Google ou directement ici : http://www.revoltes.org/innocent.htm (depuis 1973 il y a eu 119 condamnés à mort acquittés, ceux pour qui la justice est revenue sur le jugement bien évidemment car il doit y en avoir d'autres)

    Bref, espérons que Strauss-Kahn en sortira grandi (et non pas cassé comme la plupart d'entre nous le serait après sa démission du FMI, le début des primaires ainsi que son affaire de viol). Tout cela pour souligner qu'il faut toujours mettre la préemption d'innocence en avant et non pas incriminer n'importe qui à la moindre occasion.

    Sur ces paroles, à bientôt Mlle Gudule en espérant encore et toujours de nouveaux livres d'"horreur", comme aime vous classer nos amis de la Fnac.
    7
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:51
    gudule
    Très intéressant, ce site ! Merci pour l'adresse, Pierre.
    Je viens de terminer un petit roman qui — tiens, comme ça se trouve ! — parle d'une erreur judiciaire (un père accusé par sa femme, et le psy de celle-ci, d'inceste avec ses trois enfants.) Le type y laisse sa vie, et c'est son fantôme, avec l'aide d'une médium devenue sa petite amie, qui mène l'enquête pour découvrir ce qui s'est réellement passé. Le titre :" Truc" (c'est ainsi que la médium appelle le fantôme). Le roman est en lecture actuellement chez un éditeur, mais j'ignore s'il aura l'heur de lui plaire.
    8
    Pierre
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:51
    Pierre
    Encore merci pour ces informations, entre le recueil de nouvelles ainsi que ce nouveau livre dont le synopsis met en haleine je commence à vraiment détester les éditeurs qui ne souhaitent pas publier ces différents livres...

    Néanmoins bonne continuation et au plaisir de pouvoir laisser ma critique du livre "Truc" sur ton blog dans les mois à venir.
    9
    Lled l
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:51
    Lled															l
    Et juste par curiosité, on l'explique comment, la présence du chaperon rouge au fond de l'estomac du loup, si celui-ci est innocent ? Elle a vu de la lumière, elle est entrée, quelque chose comme ça ?
    10
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:51
    gudule
    @ Clovis Simard : je vais me faire un plaisir d'aller y jeter un coup d'œil. Merci pour l'adresse
    @ Benoît Barvin : nouveau rebondissement dans le feuilleton à rallonge DSK : Tristane Banon, après moult tergiversations, porte plainte pour tentative de viol. Décidément, notre bon Dominique subit, depuis qu'il est sexagénaire (!) de nombreux revers de bâton (!!). Je crois me souvenir que suite à cette histoire, qui date de 2002, il s'était excusé auprès de la mère de la jeune journaliste, assurant qu'il s'était mépris sur l'attitude de sa fille qui lui aurait, selon lui, fait des avances. Selon elle, en revanche, il se serait jeté sur elle comme une bête en rut. Ah, l'éternelle incompréhension entre les hommes et les femme ! Mettez un vieux beau et une jeune allumeuse dans un shaker, secouez, et ça donne... un procès. C'est l'époque qui veut ça. Ce vieux misogyne de Sacha Guitry doit se retourner dans sa tombe !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :