• LE BEL ÉTÉ 7

     

     

                                               LE VISITEUR DU SOIR

     

     

             Si les détails morbides qui précèdent ont pu décourager certains lecteurs, je les prie par avance de m’en excuser. Ils n’avaient pour but que de cibler l’état d’esprit dans lequel je me trouvais quand le miracle eut lieu. Oui, miracle ; à mes yeux le mot n’est pas trop fort (en dépit de sa connotation religieuse, que, bien entendu,  je conteste).

                      Cette porte de secours dont je parle plus haut, quelqu’un venait régulièrement y frapper. Un lecteur du blog où, chaque matin, sous le titre générique de « Grands moments de solitude »,  je publiais l’une des  anecdotes dont s’émaille mon passé d’indécrottable gaffeuse. Incapable de me lancer dans un véritable travail littéraire  — toute mon énergie étant mobilisée ailleurs —, je défoulais mon besoin d’écrire dans ces petits textes  d’autodérision qui me permettaient à la fois de ne pas « perdre la main » et de m’évader l’espace d’une demi-page. Or, un internaute au pseudo rigolo  (Castor Tillon) suivait attentivement ma rubrique quotidienne. Ses commentaires,  souvent, m’arrachaient des gloussements, car il jouait habilement avec les mots, et je raffole depuis toujours des calembours, palindromes, contrepèteries, etc.  A tel point que Sylvain remarquait à chaque fois :

                     — Toi, tu viens de recevoir un post de Castor Tillon !

                      Je le lui lisais tout haut,  il souriait  (il n’avait plus, je crois, la force de rire) et nous tombions d’accord pour affirmer que ce genre de message était mille fois plus stimulant que les mails compassionnels.

     

     

    « LE BEL ÉTÉ 6LE BEL ÉTÉ 8 »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Novembre 2013 à 00:15
    Mêo
    Castor le chevalier du coeur avec son humour, la plus efficace des armes...
    (moi j'en ai un comme ça, aussi)
    2
    GH
    Mercredi 18 Décembre 2013 à 23:52
    GH
    Mais aussi comme un passage de relai
    3
    Jeudi 19 Décembre 2013 à 10:45
    Gudule
    @ Pata : et plus fort encore : il les met en pratique !
    4
    Jeudi 19 Décembre 2013 à 10:46
    @ GH : Gudule
    Aussi, mais l'un ne va pas sans l'autre...
    5
    Casimir Hacq-Huleut
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:31
    Casimir Hacq-Huleut
    Ah, les grands moments de solitude ! Ils vont se transformer en grands moments d'exaltation quand ils vont paraître dans, euh, bientôt.
    6
    ; gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:31
    ; gudule
    Faudrait que je contacte Philippe Ward pour connaître sa programmation et pouvoir l'annoncer sur ce blog. Je m'en occupe dès aujourd'hui !
    7
    ; gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:31
    ; gudule
    Garde-le-toi bien au chaud, ma Mêo !
    8
    Pata l
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:31
    Pata															l
    L'humour comme étendard, voire comme armure contre la noirceur... Oui, il en sait des choses essentielles et méconnues sur le pouvoir de l'humour, le père Castor !
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :