• LE BEL ÉTÉ 41

     

                                                    LA MALADE ATTITUDE 

     

                      J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour ma santé.

     

                                                                                             Voltaire

     

             Comme toujours dans ce genre de situation, des âmes bienveillantes me dispensèrent moult conseils, allant des tisanes reconstituantes à l’aide psychologique, en passant par le magnétisme, l’acupuncture, le jeûne, la réflexologie, les régimes bio-alimentaires, les médecines alternatives, de préférence issues d’Extrême-Orient, et mille autres thaumaturgies de la même veine.

             — Tu verras, m’affirmait-on, ça aidera ton foie, tes reins, tes intestins, ton sang, à combattre les effets néfastes de la chimio.

    Certes, toute cette sollicitude me touchait infiniment, mais la « malade attitude », très peu pour moi. Comme rempart contre l’adversité, l‘amour de Castor me suffisait. L’incroyable allégresse qui m’habitait s’accompagnait d’une certitude de guérison  qui ne laissait pas place au doute.  Rien de vasouillard, rien de forcé ni d’artificiel, dans cette intime conviction ; en fait, je n’y pensais même pas.  Je ronronnais. J’étais heureuse. La vie me souriait. Et mon corps chantait suffisamment fort pour faire taire les malaises qui, en toute logique, eussent  dû l’affecter mais ne l’affectaient point.

     

    J’avais, comment dire ? le sentiment, jubilatoire de défier la mort, voyez ?  De lui faire un pied de nez — enfin, un pied de cœur. Sentiment partagé par Castor, mais, en ce qui le concernait, plus déterminé, plus combattif, je pense. Moins ludique, en tout cas. Il ne luttait pas à mes côtés, il prenait les devants. Il affrontait le cancer à mains nues. Me caparaçonnait de caresses. Dans la moiteur de l’étreinte, nos « je t’aime » triomphants faisaient figure de cris de guerre.

     

    « Derniers feux », ironiserez-vous, goguenards que vous êtes. Mais croyez-en mon expérience : certains couchers de soleil, même de simple routine, sont parfois plus grandioses que des aurores boréales…

     

    http://nsm08.casimages.com/img/2013/12/11//13121111252216601911811178.jpg

     

                                      

    « LE BEL ÉTÉ 40LE BEL ÉTÉ 42 »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 07:17
    Jeanne-A Debats
    "certains couchers de soleil, même de simple routine, sont parfois plus grandioses que des aurores boréales…"
    YEP !
    2
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 07:33
    Gudule
    Merci pour ce "yep"-là, Jeanne. Tu te doutes à quel point il me touche !
    3
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 08:54
    Ryko
    "Soyons heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple". Jacques Prévert.

    Je ne sais pas pourquoi, ce matin, j'ai une irrépressible envie de blaguer, mais alors ..!

    A part ça. Je savais que Castor était un type bien. Mais à ce point, ça me tr... sidère.
    4
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 09:07
    Benoît Barvin
    Nous ne sommes ni ironiques, ni goguenards, mais touchés en plein coeur...
    5
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 11:20
    Mêo
    Je suis bien d'accord avec toi pour la malade attitude. Je connais des personnes obsédées du manger bio (pourtant j'en ai fait du bio)
    qui ont à coeur de se priver de tout ce qui est bon paske tout ce qui est bon est mauvais pour la santé.
    Ben elles ressemblent à des endives.
    Il est très beau ce brasier. Vive vous !
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 12:01
    Gudule
    @ Célia : Ah, les chaleurs grandioses, ça le fait !
    7
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 12:02
    Gudule
    @ Mêo : j'étais sûre que tu serais d'accord avec moi. Nous devons avoir un peu les mêmes copines.
    8
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 12:15
    Gudule
    @ Pata : la sainte trinité à nous tout seuls, quoi !
    9
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 13:23
    Gudule
    Oh Benoît, c'est gentil !
    10
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 13:32
    Ryko
    Un coucher de soleil, même basique, dans les bras de Castor... les aurores boréales peuvent se rhabiller. Surtout que ça caille au-delà du cercle polaire des ours disparus.
    11
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 13:56
    Gudule
    T'as raison, tiens ! Les aurores boréales, on s'en tape. En revanche, les couchers de soleil à Puycelsi, c'est le pied !
    12
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 14:31
    Tororo
    C'est dingue que tout le monde pense à conseiller les tisanes et que si peu de gens pensent à conseiller le bonheur. Merci pour le rappel!
    13
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 16:30
    Gudule
    D'autant que les tisanes, c'est pas bon. Tandis que le bonheur, mmmm; Comme disait Pata, hier : rien ne vaut les médic'amants !
    14
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 18:28
    Gudule
    Oh, merci,Anne-Marie. Moi aussi, ça me fait vraiment plaisir d'avoir de tes nouvelles. Et toi, que deviens-tu ? Nous, on fait en sorte que ça aille.

    Je t'embrasse très très fort

    GUDULE
    15
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 22:48
    Flore
    Et puis surtout, qui a dit qu'un coucher de soleil était une fin ?
    Un coucher de soleil, c'est la promesse d'un autre jour.
    C'est le début de la nuit, la vision d'un autre côté de la vie.
    Quand on navigue, on se rend compte que la nuit n'est pas un problème, juste un changement de perspective. Une nuit profonde, noire, éclairée seulement par les étoiles, la voie lactée (et les feux de route -discrets- du voilier). Et les phares, ces sentinelles impavides qui sont nos compagnons de route.
    Une photo pour illustrer ça : https://www.dropbox.com/s/m44oau71uxlcqrt/iroise.jpg

    D'un autre côté, l'aube annonce le retour de la lumière, la fin du calme, les bruits. J'ai plus de mal à faire la transition de la nuit au jour, l'impression de perdre mes repères.

    J'ai l'impression que l'association du coucher de soleil à la fin de quelque chose vient des terreurs ancestrales vis à vis de la nuit et de l'obscurité. Alors que les nuits sont si belles quand on les vit...

    Je me demande vraiment de qui peuvent tenir mes pitits garous ???
    16
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 03:01
    Castor tillon
    Bien dit, chère navigatrice.
    17
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 03:02
    Castor tillon
    Où sont mes balles en argent ?!
    18
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 07:30
    Gudule
    Castor, même si Flore est une garoute, je t'interdis de la chasser : elle dit des choses trop jolies !
    19
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 09:30
    Flore
    Merci Gudule :-)

    @Castor : et pourrais-tu m'expliquer à quoi te servirait des balles en argent ? Les fusils, ça marche pas bien avec de la poudre mouillée... Hinhinhin ! Je suis machiavélique, j'ai tout prévu ;-)

    J'imagine la scène : un Castor tout trempé essayant de lancer des poignées de balles en argent sur une Flore garoue morte de rire.
    Scène suivante, Castor se frotte les yeux (l'eau de mer, ça fait bobo dans les yeux) pendant que Flore remplit de nouveau un seau pour balancer sur le Castor et récupère les jolies balles en argent bien brillantes qui pourraient servir d'appât pour pêcher.
    20
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 12:01
    Castor tillon
    Hoûûû, mais les castors, dans l'eau, ils sont à l'aise comme des castors dans l'eau, hein, qu'elle soit salée ou sucrée.
    Et pis le castor il aurait amené son roundup pour jeter sur la Flore au cas où les balles en argent marcheraient pas.
    21
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 12:20
    Gudule
    C'est pas encore interdit, cette saloperie de rondup ? Va pas me pourrir ma Flore, hein, Castor retors !
    22
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 12:29
    Castor tillon
    Je suis l'âme damnééééeee de Monsantôôôô ! Hin hin hin !
    23
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 13:08
    Flore
    Un Castor qui utilise du désherbant, je trouve ça d'une fainéantise absolue. Pourquoi pas une tronçonneuse pour abattre les arbres ?

    Allez, un défi : un duel seau d'eau contre balles en argent à Wolf Rock à la lueur du phare ! A l'heure du loup, comme disent les anglais (j'adore cette expression).
    24
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 13:52
    Gudule
    Bif, chez nous, on dit 'entre chien et loup" et ça se prête bien à un titre de roman : http://www.noosfere.org/icarus/livres/niourf.asp?numlivre=4910
    25
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 13:59
    Castor tillon
    Vamos, Calamity d'eau douce ! Si tu crois impressionner Castor the Kid, tu te mets la bôme dans l'oeil. Nous allons faire parler la poudre (aux yeux).
    26
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 14:04
    Gudule
    Vil castoridé à foie jaune, veux-tu rengainer ton flingue. Tu ne feras point parler la poudre car l'aphone héla Flore !
    27
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 14:21
    Flore
    Non, en fait, entre chien et loup (que j'aime bien aussi), c'est le crépuscule, après le coucher du soleil avant que la nuit ne tombe réellement.
    L'heure du loup, c'est l'heure la plus sombre de la nuit, avant l'aube... Cette heure où rôdent les loups et autres créatures qui font peur aux hommes.
    28
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 15:12
    Flore
    Mais pourquoi je vois toujours les commentaires à retardement ???
    Bon sinon, Castor d'eau de vaisselle, je te propose un duel à l'eau bénite (salée ou sucrée au goût de chacun) et sarbacane à boule de papier. Par contre, je te préviens, j'ai de l'entraînement à la sarbacane... Avec mes cousins, on touchait Mamy à 20m lors de nos entraînements (on me souffle à l'oreille, que ça s'appelle un repas de mariage, normalement, ces séances de tir). Bref... Un vrai duel à armes égales comme on en fait plus et le premier qui passe à la baille a perdu !
    29
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 16:35
    Castor tillon
    Damnaide, tu es voyante, ou quoi ? J'étais précisément en train de faire la vaisselle. Gudule dit qu'elle ne veut pas de duel, sinon en cas de mort de Castor, c'est elle qui va être obligée de se la taper.
    30
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 16:58
    Gudule
    C'est pas bientôt fini, vous deux ? Flore, apprête-toi, si tu me le dézingues, à venir faire la vaisselle à la maison, à monter le bois pour la cheminée, et à chouchouter la Gudule 24h sur 24. Te voilà prévenue !
    31
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 18:21
    Flore
    Ah oui, la vaisselle quand même... Ça donne à réfléchir
    Déjà que je la fais pas chez moi (pour cause de blessure de guerre).
    Du coup, pas de duel... Bon dommage, c'était rigolo comme idée. Je me demandais déjà où je pourrais trouver de l'eau bénite :)
    32
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 19:34
    Gudule
    Ma mère en avait ramené de Lourdes en 1931 et la conservait soigneusement pour nous en faire boire quand on était malade. JusQU'à ce qu'un médecin lui assure que c'était un vrai bouillon de culture, et qu'elle risquait d'empoisonner sa famille avec. Mais ça n'a pas entamé sa foi.
    33
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 21:06
    Flore
    Ben l'eau de Lourdes, elle a fait des miracles : y'a pas eu de morts...

    Moi, sur une idée de ma mère (anti cléricale au possible), j'avais ramené de l'eau de Lourdes pour mes grand-parents (pas croyants). En leur disant bien de ne pas la boire, j'étais pas folle non plus.
    En bonne mécréante, j'avais pas acheté de bouteille en forme de vierge et l'avais mise dans une bouteille d'eau minérale (bouteille qui venait de Pologne).
    Quelques jours plus tard, dans la tente, j'ai trouvé 2 bouteilles identiques au lieu d'une seule. Soit il y avait eu un miracle et les bouteilles s'étaient multipliées comme les poissons, soit quelqu'un avait posé sa bouteille, là.
    Bref, j'ai ramené une bouteille à mes grand-parents qui contenait de l'eau de Lourdes (ou pas) et je pense qu'ils s'en foutaient, mais c'est l'intention qui compte, non ?

    En tout cas, j'ai bu l'eau à la source, elle est fraîche et bonne.

    Comment je me suis retrouvée à Lourdes avec des scouts polonais, avec une visite guidée faite en français par une hongroise ? C'est une autre histoire... Mais j'ai bien aimé, ceci dit.
    34
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 22:50
    Castor tillon
    Bof, les curés, ils préfèrent l'eau de vie à l'eau de Lourdes, ils sont sûrs qu'il n'y a pas de microbes dedans.
    Pour la même raison ils biberonnent l'eau de Cologne en cas de rupture de stock, qu'ils ne vont pas chercher en Allemagne, mais chez l'épicier d'en bas.
    Et le pauvre Castor se contente de l'eau de vaisselle. Sic transit gloria mundi.
    35
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 06:04
    Gudule
    Et l'eau-delà, ils en font quoi, les curés, à ton avis ? Leur fond de commerce.
    36
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 09:59
    Flore
    Est-ce de là que vient la bataille de l'eau de Lourdes ? Ils en ont même fait un film, je crois.
    Comme eau de vie, il y a le whisky. Puisque le mot gaélique (uisce beatha) signifie textuellement "eau de vie". Mais bon, c'est moins discret que de la poire ou la mirabelle.
    Avec la chartreuse ou la bénédictine, ils ont au moins l'excuse de dire que c'est pour faire marcher le petit commerce des collègues :)
    37
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 10:16
    Gudule
    Bah, à Toulouse, on a aussi la liqueur de couscouille, mais je sais pas si ça vient des curetons.
    38
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 11:02
    Flore
    Même si c'est pas fait par les moines, ça peut être bon...
    La santé par les plantes, tout ça :
    https://www.youtube.com/watch?v=dtpI555xGqI
    C'est un des acteurs de Kaamelot
    39
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 11:15
    Gudule
    Et c'est aussi le père d'Alfred, le meilleur ami de mon fils :http://gudule.over-blog.com/article-le-bel-ete-43-121574180.html
    40
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 11:25
    Gudule
    Euh, le lien du com au-dessus est pourri. En voici un autre nettement plus intéressant (extrait d'un des derniers spectacles d'Olivier (donc, Alfred n'est pas loin)http://www.youtube.com/watch?v=xKfjNLF9PF0
    41
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 11:40
    Flore
    Je regarderai ça chez moi (pas accès à Youtube au boulot)
    42
    GH
    Lundi 23 Décembre 2013 à 02:17
    GH
    La thérapie d'amour, surtout ne la faites pas breveter qu'elle profite au plus grand nombre !
    43
    Pata l
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:30
    Pata															l
    Donc, en faisant l'amour, vous faisiez la guerre (et aussi mentir les soixante-huitard !!!)... Une action trois en un, l'un dans l'autre, quelle plus belle résistance que celle ci hein ?
    44
    Célia
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:30
    Célia
    Oh, franchement le grandiose... Pour moi c'est la chaleur qui compte.
    45
    Anne-Marie
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:30
    Anne-Marie
    C'est un copain auteur qui vient de m'informer il y a pas une heure... J'allais te mettre un mail plein de compassion... et j'ai eu la bonne idée d'aller sur ton blog. Du coup, je te dis bravo et merci. Ta bonne humeur, ta joie de vivre me font un bien fou ! J'espère que le hasard te remettra sur ma route. Anne-Marie DD
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :