• grands moments de solitude 71 (tome 2)

                                                          Parking

     

             — Vous voulez voir le cadavre ? propose Frédéric

             Sylvain se marre :

             — Il est où ?

             — Dans la voiture.

             On descend au parking et Fred ouvre son coffre. Une forme humaine enveloppée d’un drap y est allongée, dans la position du fœtus.

             Le drap, retiré, révèle un corps maculé de terre, marbré par les stigmates d’une décomposition avancée, et perforé de plaies sanglantes. Le tout d’un réalisme hallucinant.

             — Excellent ! glousse Sylvain. Il vient de chez Martinier ? Combien ?

             ­— 40.000 euros, mais c’est du bon boulot.

             Et de raconter en rigolant qu’une heure plus tôt, il s’est fait gauler au péage en amenant « la chose » sur le tournage.

             — Encore un peu, je me retrouvais en garde à vue, dis donc. Ils m’ont mis en joue, ces cons de flics ! Heureusement que j’avais la facture avec moi.

             Au même moment, des pas précipités résonnent dans le parking. D’un geste, Sylvain camoufle le macabre accessoire.

             —V’là encore les trouducs du collège d’à côté. Depuis qu’ils ont piqué le bipper de la gardienne, ils descendent tous les soirs et je te dis pas les conneries ! Hier, ils m’ont encore rayé ma portière et dézingué l’antenne radio.

             — Tu devrais laisser ton coffre ouvert, dis-je à Fred. S’ils tombent sur ta passagère, ça leur servira de leçon.

             Rien que d’imaginer leur tête, à ces « bâââtards* » je me tords de rire.

             Dommage que le macchabée en plastique coûte si cher, parce que, mine de rien, ce serait une bonne méthode éducative, je trouve.

                                                                         * à lire avec l'accent banlieue

    « grands moments de solitude 70 (tome 2)grands moments de solitude 72 (tome 2) »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Août 2014 à 19:17
    Joëlle
    Les seuls cadavres que je trimbale dans mon coffre, c'est ceux des bouteilles, quand je vais rendre le verre. je me sens petite joueuse, là.
    2
    Jeudi 21 Août 2014 à 20:11
    Gudule
    Et ça coûte moins cher que ceux en plastoc. C'est une consolation
    3
    Samedi 23 Août 2014 à 10:51
    Pata
    Whaw, un chargement à risque !

    Mais je comprends pas, il aurait du placer la placer à l'avant, la marionnette, y'a une place pour ça !

    On a si peu de chances de rentabiliser de manière heureuse, la fameuse place du mort !
    4
    Samedi 23 Août 2014 à 17:01
    Castor tillon
    En fait, au péage de l'autoroute, le cadavre était à l'arrière avec sa ceinture de sécurité !
    5
    Mardi 24 Mars 2015 à 19:09

    Pffff, j'y comprends plus rien  moi !

     

    M'en vais aller voir au 50ème, si j'y suis passée étant donné que j'aime bien les comptes ronds pour m’arrêter ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :