• GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 242

     

    Trauma

           Lorsque sortit Rencontre du troisième type, Alex, féru de ce genre de film, s’empressa d’aller le voir. Seul. Perso, ça ne me disait rien, et les gamins étaient trop petits.

             Le lendemain soir, à table, il nous raconte l’histoire. C’est un conteur hors-pair qui sait captiver son auditoire. Nous sommes tous trois haletants, suspendus à ses lèvres. Or, parvenu à la séquence — particulièrement impressionnante — où les extraterrestres enlèvent le petit garçon... 

             Pouf ! la lumière s’éteint.

             Ce cri qu’on pousse, les gosses et moi !

     

             La coupure d’électricité n’a duré que quelques secondes. Nous avons rerouvé nos deux fils sous la table, tremblant de tous leurs membres. Je crois qu’ils ont eu la trouille de leur vie.

             Moi aussi.

             Bien joué, l’EDF !

     

    « ZOÉ BORBORYGMEZOÉ BORBORYGME »

  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Novembre 2012 à 09:42
    Benoît Barvin
    L'EDF phagocytée par les extra-terrestres... Je me disais aussi que ce n'était pas normal, quand j'écrivais, que le signal du net s'éteigne brutalement... Ca n'a évidemment rien à voir avec ma connexion un rien faiblarde... S... de petits z'hommes verts!
    2
    Lundi 26 Novembre 2012 à 18:46
    Castor tillon
    Moi, c'est ma fille qui me raconte des histoires qui font peur. Et Gudule, aussi.
    La seule fois où EDF m'a terrorisé, c'est quand on m'a coupé l'électricité en plein hiver.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Samedi 1er Décembre 2012 à 18:51
    Martine27
    Excellent, ceci dit je ne me souviens pas que ça fichait la trouille rencontre du 3ème type !
    4
    Eric D
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:40
    Eric D
    Pour un anniversaire de mon petit frère, j'avais fait une séquence "histoire qui fait peur". La lumière était réduite. Les enfants étaient entassés dans les canapés et serraient fort les coussins, voire le bras de leur voisin(e). Au moment le plus palpitant du récit, je dis
    "La chose s'approcha de la porte. Et c'est à ce moment-là que..."
    En fait, c'est à ce moment-là que les premiers parents sont venus rechercher leur progéniture et qu'ils ont appuyé sur le bouton de la sonnette, déclenchant un DRRRRRIINNG tonitruant.
    Résultat, une quinzaine d'enfants qui ont eu la frousse de leur vie. Et moi, j'ai gagné la réputation de meilleur conteur d'histoire qui font peur du patelin.
    5
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:40
    gudule
    @ Eric : Excellent ! Et comme la sonnette était électrique, c'est de nouveau l'EDF qui est en cause. Ce qui, dans ton cas, est survalorisant. merci qui ?

    @Castor : Ah ça, ta fille, pour ce qui est de faire peur... Tu es sûr qu'elle ne travaille pas à EDF ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :