• GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 229

    Le borgne

              Ma mère — je crois l’avoir déjà dit — était une grande adepte des proverbes. Elle en sortait à tout propos, ce qui m’agaçait prodigieusement. Un jour, en discutant avec un client borgne, elle lui lance sans réfléchir :

             — Vous, vous êtes comme le personnage de la parabole : vous voyez la paille dans l’œil du voisin, mais pas la poutre dans le vôtre !

           Le type devient tout rouge et tourne les talons. Consciente d’avoir gaffé, maman, très ennuyée, s’empresse de relater l’incident à mon père.

             — Je n’ai pas voulu le vexer, assure-t-elle. Ça m’a échappé involontairement. Le pauvre homme a dû croire que je me moquais de lui. 

             —D’autant qu’il a perdu son œil dans un accident de chantier, répond papa qui le connaît bien.

             — Ah bon ?

             — Oui, il s’est pris un madrier en pleine figure...


    « ZOÉ BORBORYGMEZOÉ BORBORYGME »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 07:45
    Benoît Barvin
    Ahaha... Elle avait de l'humour sans la savoir, ta maman... Ou alors de la prescience? En tout cas cette petite histoire est super pour le temps d'aujourd'hui...
    2
    Mercredi 31 Octobre 2012 à 08:27
    Benoît Barvin
    Jolie histoire philosophique qui a du nez... Merci Chère Sainte Gudule!
    3
    Vendredi 2 Novembre 2012 à 19:00
    Martine27
    Ta mère a-t-elle prisée l'ironie de la chose ?
    4
    Mercredi 7 Novembre 2012 à 03:07
    castor tillon
    Magnifique. La grande classe. En fait, ce n'est pas un don que tu as pour la gaffe, mais un lourd bagage génétique.
    5
    Dimanche 10 Novembre 2013 à 00:55
    Ryko
    D'autant que la formule exacte est : Avant de voir le païen dans l'œil du voisin regarde l'apôtre qui est dans le tiens.
    Non de Zeus !
    6
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:41
    gudule
    De l'humour ou un poil de méchanceté inconsciente ? Je me suis souvent posé la question. C'est le "combien de sucre dans votre nez" de Freud !
    7
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:41
    gudule
    http://sergecar.perso.neuf.fr/humour/humour10.htm
    (J'aurais bien aimé trouver la version de Bretecher, mais j'ai pas l'impression qu'elle soit sur le net)
    8
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:41
    gudule
    Je crois qu'elle était vraiment trop consternée pour ça. Il y a des gaffes, c'est quand même du grand art, surtout quand c'est involontaire !
    9
    ; gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:41
    ; gudule
    Pour ma grenouille de bénitier de mère, ç'aurait été le comble !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :