• GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 212

    La mécréante

             J’ai eu très longtemps une peur bleue de la mort. Enfin, pas de la mort en elle-même, mais de ce qui lui succède, et principalement le tribunal divin. Je l’imaginais, comme sur le plafond de la chapelle Sixtine, trônant, vertigineux, au milieu des nuages. Dieu le père et Jésus Christ flanqués de leur colombe, la Vierge, les bienheureux, les saintes, les martyrs — bref, tout l’aréopage céleste au grand complet — toisaient avec sévérité chaque nouveau décédé. D’une voix de stentor, l’ange chargé des dossiers énumérait ses fautes. Puis le juge suprême l’expédiait en enfer ou, dans le meilleur des cas, au purgatoire. (Jamais au ciel, bien sûr, puisque, selon l’adage : « Le juste pèche vingt fois l’heure ».)

             Cette vision onirique m’horrifiait, surtout quand je me tripotais. Car mes scélératesses nocturnes étaient, à l’évidence,  consignées dans le Grand Registre, et l’ange-greffier me les ressortirait en temps utile, devant tout le monde y compris mes ancêtres. Je n’aurais su dire, de l’humiliation publique ou de son inéluctable punition, ce que je redoutais le plus. Les deux se confondaient en une même épouvante...

             Je devais avoir onze ou douze ans lorsqu’une petite voisine, dont les parents étaient athées, m’affirma que « ces bondieuseries, c’était rien que des bobards de curetons ». Ses propos me choquèrent, que dis-je ? m’indignèrent. Cependant, malgré moi, j’en fus ébranlée.

             Au fil des années, mes lectures parachevèrent le travail, si bien qu’ayant perdu la foi, je pus enfin me tripoter en toute quiétude. Ce qui me donna — cela va de soi — un avant-goût du paradis !

    « ZOÉ BORBORYGMEJournal d'un clone »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 27 Septembre 2012 à 08:24
    Benoît Barvin
    "Tripoti, tripota, trois petits tours et... recommencera!" (jolie comptine...)
    2
    Jeudi 27 Septembre 2012 à 16:51
    Castor tillon
    Un ange greffier ? Heureusement qu'il n'est pas cabot.
    Moi qui ne suis pas un juste, ce qui m'effraie, c'est que l'aiguille du compteur à conneries doit servir de ventilateur à l'ange.
    Et puis bon, les musulmans ont bien droit à une horde de houris dans l'au-delà, pourquoi les chrétiens n'auraient-ils pas droit à quelques modestes tripotages en avant-première ?
    3
    Jeudi 27 Septembre 2012 à 18:21
    Castor tillon
    C'est sûr qu'il vaut mieux torturer un chien ou une personne que se branler. Quand on voit la logique de la religion, on comprend mieux son histoire sanglante.
    4
    frédéric
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:42
    frédéric
    ...Et à ce propos où en est la parution de la suite de Paradis perdu chez Mic Mac ?
    5
    Gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:42
    Gudule
    Ah là là, ne retourne pas le carambar dans la carie ! Mic-Mac, en grandes difficultés financières, a été racheté par un repreneur qui ne veut plus publier que des albums pour enfants. Du coup, j'ai replacé les deux tomes chez Rivière Blanche, qui va les ressortir en un seul livre, sous le titre "Le lupanar des anges" (ce qui était, d'ailleurs, prévu chez Mic-Mac). Mais... en 2014, vu qu'en mai 2013, j'ai déjà un bouquin de paraît chez cet éditeur, et qu'il ne veut m'en sortir qu'un par an.
    6
    Gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:42
    Gudule
    QUI paraît
    7
    Gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:42
    Gudule
    Oh, Benoît ! Ne tourne pas l'éternité en dérision, je te prie !
    8
    Nadege
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:42
    Nadege
    Si j'osais, je vais oser d'ailleurs, puisque Dieu est omniscient et parfait, les mécréants ne sont-ils pas ce qui ne se tripotent pas ? Après tout, s'il nous a pourvu de la sensation de plaisir, c'est bien pour qu'elle serve à quelque chose.
    D'ailleurs, contrairement à l'interprétation chrétienne, à l'origine le pêché d'Onan n'est pas la masturbation mais d'avoir répandu sa semence (sacrée) sur le sol au lieu du ventre de sa femme (qui était avant celle de son frère pour ceux et celles qui ne connaîtraient pas l'ancien testament et ses fabuleux* mythes).

    *Fabuleux comme au temps de La Fontaine.
    *F
    9
    Gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:42
    Gudule
    @ Nadège : En gros, c'est Onan le père de la contraception ? Ou son saint patron, peut-être. C'est tout à son honneur (et, de plus, assez rigolo).
    @ Castor : si modestes qu'ils soient, les tripotages sont un péché mortel. C'est, en tout cas, ce qu'affirmait ma mère, qui semblait placer ces jeux innocents en tête des crimes méritant l'enfer, devant l'assassinat, le viol, la calomnie et la cruauté envers les animaux - toutes choses que, personnellement, je désapprouvais.
    10
    Gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:42
    Gudule
    Nous sommes parfaitement d'accord. Au nom de la religion (de TOUTES les religions, car elles sont l'expression même de l'obscurantisme), on a torturé, pillé, génocidé et détruit des civilisations millénaires. Les progrès sociaux, médicaux, scientifiques en ont fait les frais ; ils le font encore, dans certaines partie du monde. Et les femmes ont payé un lourd tribu à ces superstitions abjectes...
    11
    Nadege
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:42
    Nadege
    Et ça n'est pas fini, hélas. Un sacré génocide encore nié.

    Gudule papesse pour que le monde tourne un peu mieux.
    12
    Gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:42
    Gudule
    Si je me présente, tu voteras pour moi ?
    13
    Nadege
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:42
    Nadege
    Aurais-je proposé votre nom sinon ?
    14
    Gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:42
    Gudule
    Je me tâte... Tu crois que ma charge pontificale me laissera le temps d'écrire des conneries ?
    15
    Nadege
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:42
    Nadege
    Mmmhh, les bulles pontificales de vos prédécesseurs peuvent compter comme des conneries ?

    Si oui, vous avez votre réponse :P
    16
    Gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:42
    Gudule
    La réponse est limpide !
    17
    Odomar
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:42
    Odomar
    Il ne faut pas dire qu'on a "perdu la foi" mais qu'on a gagné le scepticisme, ou la lucidité....

    Dans ma famille, ça revenait tout le temps : "perdre la foi", comme si c'était une catastrophe, alors que c'est un bonheur. Franchement, ceux qui mettent de telles bêtises effrayantes dans la tête des petites filles sont-ils autre chose que d'immondes salopards ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :