• GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 167

    Le temps des secrets

      On promène Philémon dans le village. En chemin, il s’arrête pour faire son petit caca. Je l’attends, mais Sylvain continue à marcher.

             Distraite, je rattrape quelqu’un que je prends pour lui, et lui glisse à l’oreille :

             — Phiphi a la chiasse !

             L’élégant touriste auquel je viens de m’adresser se retourne, stupéfait, tandis que je m’éloigne très vite, le rouge au front.

    « ZOÉ BORBORYGMEZOÉ BORBORYGME »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 29 Juin 2012 à 08:01
    Benoît Barvin
    Ah, ces lunettes qu'on ne met pas, par coquetterie... ou ces verres qu'on a oublié de changer...
    2
    Vendredi 29 Juin 2012 à 09:44
    Aline Méchin
    C'est classique ce genre d'erreur... Je me rappelle surtout mes filles (elles l'ont fait toutes les deux) qui, à un moment donné lâchaient ma main et puis, au bout d'un moment la redonnait à un parfait inconnu ! Mais le plus de ton anecdote, ce qui est vraiment drôle , c'est la confidence que tu fais à cet élégant touriste !
    Je lis tes "moments de solitude" et souvent j'éclate de rire. C'est le cas pour celui-ci !
    3
    Vendredi 29 Juin 2012 à 19:10
    Crayon d'bois
    Un touriste venu respirer le suave parfum des roses (si je suis bien )...
    4
    Jeudi 5 Juillet 2012 à 22:46
    Castor tillon
    Le touriste a pris bonne note. Tu aurais dû insister, il était peut-être marchand de riz... ou de bouchons.
    5
    Gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:45
    Gudule
    Pfff, tout de suite ! Eh bien, pas du tout, monsieur : je les avais sur le nez, mes lunettes ! C'était juste de la distraction. De la dis-trac-tion, sapristi !
    6
    Gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:45
    Gudule
    Oh ben merci, Aline ! Rien ne peut me faire plus plaisir !
    7
    Gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:45
    Gudule
    Oui, c'est à peu près ça... Et venu s'imprégner du ravissant panorama !
    8
    gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:45
    gudule
    Ou de PQ, tout simplement... Non, en fait, il avait plutôt l'air d'un "burelier" comme disait Zézette, dans Le père Noël est une ordure.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :