• grands moments de solitude 145 (tome 2)

     

                                           Le sabre et le goupillon

     

           A deux ans, Alix, le fils de Mélanie, mange les gendarmes, (ces insectes rouge et noir qui grouillent sous l’écorce des arbres, au printemps). Il les poursuit à quatre pattes dans les ruelles du village, et sitôt qu’il en attrape un, l’avale goulûment.

             — Quelle horreur ! s’offusque une voisine. Crache ça, petit bonhomme, tu vas tomber malade !

             — Ne vous inquiétez pas, m’esclaffai-je, il ne risque rien. Toute ma vie j’ai bouffé du curé, et j’ai toujours bon pied bon œil. Pour mon petit-fils, s’en prendre à la maréchaussée, c’est un réflexe héréditaire.

             Stupeur de la dame dont le mari est flic et le frère franciscain.

             — Alors là, s’il s’agit d’une affaire de famille, je ne dis plus rien…

             Ainsi se fondent les dynasties et se détruisent les réputations, dans nos radieuses contrées.

     

    « grands moments de solitude 144 (tome 2)grands moments de solitude 146 (tome 2) »

  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Octobre 2015 à 04:36

    Je pense que le gendarme constitue un apport de protéines non négligeable. Faudrait demander aux manifestants contre le barrage du Tescou quel goût ça a.

    2
    Lundi 26 Octobre 2015 à 06:02
    Tororo

    Si le Bon Dieu n'avait pas voulu que les bébés mangent les gendarmes, il ne les aurait pas fourrés dans des emballages aussi tape-à-l'œil.

    3
    Joëlle
    Lundi 26 Octobre 2015 à 11:33

    Cinq fruits et légumes par jour... foutaises. Pour une fois que bouffer de l'uniforme, c'est de la nourriture saine...

    4
    Lundi 26 Octobre 2015 à 20:00

    Au début, Alix focalisait sur les escargots. C'était bien moins appétissant, forcément, quoique plus nourrissant. Maintenant, est-ce qu'on sait ce qui est appétissant, pour un bébé ? Quand on en voit avaler sans sourciller ces horreurs de Petits Pots.

    5
    Pata
    Mercredi 28 Octobre 2015 à 23:38

    Hum... Un sacré sens de l'anticipation (autant que sa mamie a celui de la formule!), il avait senti que les insectes devaient devenir la nourriture du futur !

    6
    Yunette
    Vendredi 30 Octobre 2015 à 12:05
    Je mangeais de grosses limaces rouges paraît - il... eg en médecine chinoise, ça soigne du rhume. Je n'étais jamais malade ^^
    7
    Samedi 31 Octobre 2015 à 04:10

    Je crois que je préfèrerais passer le reste de ma vie avec un rhume plutôt que de manger des *bleurb* grosses limaces rouges.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :