• grand moment de solitude( tome2)

    .                         collocs

     

    ça m’était déjà arrivé quelques années auparavant.

    Une sensation extravagante, inexplicable. A peine couchée, je les sentais à mes cotés comme s’ils partageaient mon lit, Leur poids faisait s’enfoncer mon matelas à certains endroits bien précis. Pire encore : quand ils se blottissaient sous La couette à la manière d’une portée de chats, ils me comprimaient de toute part, tel un stock de gisants empilés dans une crypte abbatiale. Parfois, je les surprenais à rôder de pièce en pièce , vêtus en grognards de Bonaparte ou déguisés en chevaliers médiévaux. Une fois, j’ai même reçu la  visite d’une femme  qui lisait par-dessus mon épaule, appuyée au dossier de mon fauteuil roulant. Quant à ceux qui, furtivement, glissaient le long des murs, j’avais beau les interpeller, ils m’ignoraient avec hauteur

    _ Tiens, les fantômes son revenus, disais-je à Michel qui s’empressait de les chercher des yeux

     Ainsi, durant des semaines hantèrent-ils la maison, plus désopilants qu’une horde de géants en goguette. Que voulaient-ils exactement ? Que cherchaient-ils ? Pourquoi cette intrusion dans un univers  qui ne les concernait guère ?  Pourquoi cohabitâmes-nous, ces esprits et moi-même, dans une maison soi-disant hantée dont ils s’échinaient à pourrir l’ambiance et qu’ils emplissaient nuit et jour de murmures inquiétants – comme de vrais collocs, en somme ?

    « grand moment de solitude 165 (tome2)GRAND MOMENT DE SOLITUDE 106 (TOME 2) »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Janvier 2015 à 21:37
    Tororo

    Et ils participaient au loyer aussi?

    2
    Dimanche 1er Février 2015 à 18:55

    @tororo : en nature, bien sûr !

    3
    Dimanche 1er Février 2015 à 22:13

    @ tororo : ils préparaient de la soupe pour la communauté

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :