• grand moment de solitude 41 (tome 2)

                                                                   Foie gras

     

       Nous habitions dans le Tarn depuis quelques semaines quand un couple de voisins nous invite à dîner, avec quelques amis. Parmi eux, Jean-Pierre, charmant trentenaire pour lequel j’éprouve une sympathie immédiate. Forcément : il est fan de BD.

        Après l’apéro — et une discussion à bâton rompu avec mon nouveau pote —, on passe à table. La maîtresse de maison apporte un somptueux plateau de foie gras auquel tous les convives font honneur... sauf moi. Me voyant refuser poliment, Jean-Pierre s’étonne :

        — Tu n’aimes pas ça ?

        — Bien sûr que si, mais c’est contraire à ma religion. Je ne mange pas le produit de la torture.

        Cette réflexion — quelque peu maladroite, je l’admets — jette un froid.

        — Pourquoi parles-tu de torture ? insiste Jean-Pierre. Le foie gras, c’est naturel.

        — Et le gavage aussi, peut-être ?

        La maltraitance animale est, depuis toujours, mon cheval de bataille. Me voilà donc partie à décrire par le menu le calvaire des oies et des canards, livrés aux mains de leurs bourreaux. Et ce, malgré les mimiques indignées de mon interlocuteur qui essaie en vain d’en placer une.

        Tout le monde se regarde, visiblement gêné. La mauvaise conscience, sans doute... J’ai remarqué que le foie gras faisait souvent cet effet-là. On désapprouve mais on consomme. Difficile de concilier le plaisir des papilles et l’éthique !

        Quand mon speech se termine, Sylvain me glisse à l’oreille :

        — Tu viens de gaffer, Gudule. Ce foie gras, c’est Jean-Pierre qui l’a apporté. Il le fabrique lui-même. Le grand élevage de canards, en bas de la côte, c’est à lui.

        Woh, punaise !

        Je n’ai plus dit un mot de la soirée.

     

    « grand moment de solitude 40 (tome 2)grand moment de solitude 42 (tome 2) »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Mai 2015 à 15:00
    Bonjour, je blogue aussi de temps en temps mais je manque souvent d'inspiration, comment fais-tu pour écrire autant ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :