• amis de la poésie, bonjour ! (3)

                                             HISTOIRE RIDICULE

     

    (On me demande souvent d’où me vient mon pseudo ; de ce poème, en fait, dessiné par Carali dans

    "L’Écho des Savanes", que j’avais signé “Gudule” pour les besoins de la rime.

    Je viens de le retrouver et vous le  livre tout chaud)

     

    C'est un chat noctambule

    À bord d'un véhicule

    Qui dans un vestibule

    Chaque nuit déambule

     

    Mais voici l'oncle Jules

    Quelque peu somnambule

    Qui sort de sa cellule

    Les pieds nus dans ses mules.

     

    En voyant cet hercule

    Notre chat se recule

    Et heurte la pendule

    Qui se démantibule.

     

    «  Stupide animalcule

    Crie l'horloge, incrédule,

    Est-ce toi qui bouscules

    Toute mes molécules? »

     

    Honteux, le chat hulule :

    «  J'ai vu un gros bidule

    Tout rempli de pustules

    Et ma raison bascule!

     

    — C'est une tubercule

    Sur pattes, qui circule.

    Avale ces pilules

    Car la fièvre te brûle! »

     

    L'histoire ridicule

    Que je vous inocule

    Remplit de tarentules

    Vos cerveaux minuscules.

     

    J'm'en bats la clavicule ;

    Dans mon siège à bascule

    J'attends la canicule

    Tout en faisant des bulles.

     

                         GUDULE.

     

    « amis de la poésie, bonjour ! (2)Grands moments de solitude 216 (tome 2) »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Décembre 2014 à 17:39

    Et c'est resté... Tout ça pour une histoire ridicule ! :)

    2
    Jeudi 11 Décembre 2014 à 18:48

    @ Yunette : elle est même devenue un disque, cette histoire ridicule (chez Barclay) et aussi une solitude dans le tome 2 (chez Rivière Blanche)

    3
    Jeudi 11 Décembre 2014 à 21:00

    Hu hu hu ! HISTOIRE RIDICULE (clic)

    4
    Jeudi 11 Décembre 2014 à 23:48

    (ça me fait penser au père Ubu... sans doute les "u" d'ailleurs... bon, faut que je trouve à écouter ça !)


    Trouvé ! http://www.bide-et-musique.com/song/10528.html

    5
    Samedi 1er Août 2015 à 15:24

    Ouah ! Épique cette face A ! La face B n'a pas trop mal non plus, elle a même l'air cool (Raoul !)...

    En tout cas il est loin d'être nul, ce poème en ule !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :