• ALLELUIA ! ANNE DUGUËL EST RESSUSCITÉE !

    Il y avait bien dix ans que je n'avais pas écrit sous ce nom — hormis comme anthologiste de deux recueils de nouvelles, parus aux éditions Malpertuis. Et là, c'est le grand retour. 

    Pourquoi signer à nouveau Anne Duguël ?

    Pour éviter que "Le petit jardin des fées", roman angoissant destiné aux adultes, se retrouve dans les rayonnages jeunesse des librairies. Et surtout parce que cette histoire renoue avec la tradition de "Petite chanson dans la pénombre", "Petit théâtre de brouillard" et "La petite fille aux araignées", parus initialement sous le nom d'Anne Duguël. 

    Voici, toute fraîche, l'admirable couverture de Xavier Collette. En librairie le 21 octobre.

    62512 118158131574188 100001400046849 130325 3884395 n

    « ET PUIS CELUI-LÀ AUSSIUn ch'tit article »

  • Commentaires

    1
    ingrid
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:53
    ingrid
    Ho qu'il me tarde de le lire !
    2
    czilinder frédéric
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:53
    czilinder frédéric
    ça y est, je l'ai commandé chez mon libraire ! Depuis "Paradis perdu", j'attendais impatiemment un nouveau roman adulte ! Merci Gudule !
    3
    Gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:53
    Gudule
    Merci ! La suite de "Paradis perdu" devrait sortir dans le premier trimestre 2011. La date n'est pas encore arrêtée. Ça s'intitulera "Les harems célestes"et ça sortira chez Mic-Mac, bien sûr, avec, j'espère, une couverture de Xavier Collette (comme "Le petit jardin des fées"). Voilà, vous savez tout !
    4
    Frédéric Czilinder
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:53
    Frédéric Czilinder
    bonsoir Gudule. Je me permets ce petit commentaire pour vous donner mes premières impressions, à chaud, après avoir lu la dernière ligne du roman. Je suis déçu... déçu qu'il soit si court. Ce roman est merveilleusement horrible. J'ai adoré l'aspect inexorable, implaccable des pièces du puzzle qui peu à peu prennent place et nous conduisent à l'inévitable dénouement. J'ai un peu le même ressenti qu'après avoir lu Bloody's Mary Baby (ou bien encore Petite chanson dans la pénombre). Comme quoi, sans mettre en scène d'improbables psychopathes à la sauce hollywoodienne, vous démontrez qu'il n'est nul besoin de créatures fantastiques pour générer l'horreur, mais qu'au contraire, celle-ci est tapie en chacun d'entre nous, attendant patiemment son heure.
    Merci Gudule.
    5
    Gudule
    Vendredi 29 Août 2014 à 13:53
    Gudule
    Wahou, merci pour ce commentaire qui m'enchante !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :