• HENRI IV (1553-1610)

     

    Celui qu’on surnomma « le bon roi Henri » exigeait que, tous les dimanches, ses sujets mangent la poule au pot. Ce qui fit de lui la terreur des basses-cours. Tentez l’expérience : entrez dans un poulailler et criez : « Henri IV ! ». Vous verrez la réaction des poules : elles vont blémir, trembler, voire même s’évanouir, car ce nom est pour elles synonyme d’hécatombe. Par bonheur, Ravaillac mit fin à ce massacre en assassinant Henri IV. Louis XIII, son successeur, qui avait presque neuf ans, n’aimait que les Chamallows. Il exigea donc que, tous les dimanches, ses sujets mangent des Chamallows au pot, ce qui le rendit impopulaire, sauf chez les enfants et les confiseurs.

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  •                                                             CLOVIS 1er (466-511)

     

     

     

    Après avoir gagné la bataille de Soissons, les Francs se partagèrent le butin. Le roi Clovis choisit une soupière pour l’offrir à sa femme, Clotilde, qui fêtait son anniversaire. Mais l’un de ses soldats la voulait également. Aussi tirèrent-t-ils chacun sur une oreille, et ce qui devait arriver arriva : dans la bagarre, la soupière tomba et se cassa. Clovis, furieux, fit préparer un chaudron de soupe qu’il renversa sur la tête du soldat en disant : « Souviens-toi de la soupière de Soissons, pauvre thon ! ». Par la suite, les historiens embellirent l’anecdote en changeant la soupière en un vase sacré, ce qui, avouez-le, est nettement moins drôle. Les historiens n’ont aucun sens de l’humour.

     

     

     


    8 commentaires
  • MARGUERITE DE BOURGOGNE (1290-1315)

     

    On a prétendu (et on prétend encore) que Marguerite de Bourgogne jetait ses amants du haut de la tour de Nesle, afin que leur liaison reste secrète. C’est faux ! Elle était simplement allergique à la plume d’oie. Aussi, chaque matin, secouait-elle sa couette par la fenêtre afin de l’aérer. Mais comme elle était maladroite, une fois sur deux, elle la lâchait, et la couette tombait dans la Seine. Or, rien ne ressemble plus à un noyé qu’une couette gorgée d’eau... Pour la punir de ses prétendus crimes, son époux, Louis X, lui fit trancher la tête. Ce qui ne l’empêcha pas, sur l’échafaud, d’éternuer à plusieurs reprises, car, comme vous et moi, elle était allergique à la peine de mort.

     


    3 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     CHARLEMAGNE (742-814)

     

     

     

    Pendant la campagne

     

    Contre les Saxons

     

    L’empereur Charlemagne

     

    Perdit son pantalon.

     

     

     

    Pour cacher sa carotte.

     

    Le vieux Pépin le bref

     

    Lui fit une culotte

     

    Avec son couvre-chef.

     

     

     

    L’idée était si bonne

     

    Que désormais, les rois

     

    Portèrent leur couronne

     

    Toujours à cet endroit

     

     

     

    Et c’est ce qui explique

     

    Pourquoi leurs décisions

     

    Depuis ce jour tragique

     

    Sortent de leur cal’çon.

     

     

     

     

     


    11 commentaires

  • 7 commentaires